Connexion
MENU

156 appelées pour seulement 20 places disponibles

Que penseriez-vous d’avoir une petite semaine pour déterminer à quoi va ressembler l’ensemble de votre prochaine année au plan du travail, dont le salaire, mais aussi de la vie?

Stressant, dites-vous? Cruel et même totalement injuste d’avoir peu de temps pour décider et établir d’un impact à si long terme qui peut même tout changer d’une carrière pour le pire ou pour le mieux.

Voilà pourtant toute l’impitoyable réalité cette semaine de Sara-Maude Juneau et Maude-Aimée LeBlanc à la qualification finale de la LPGA en Floride.

Yohann Benson et Maxime Gilbert suivront la semaine prochaine au web.com en Californie.

PAS DE COMPROMIS

Allons-y d’abord avec nos filles, lesquelles entreprennent l’ultime test mercredi au complexe LPGA International de Daytona Beach.

La marge de manœuvre est restreinte et mince.

Des 156 partantes mercredi à ce test de golf extrême de 90 trous (cinq rondes), elles ne seront que 20 dimanche à graduer au grand circuit ce qui n’est pas énorme.

Celles qui termineront entre 21e et 45e deviendront substituts.

Quant aux autres, elles seront reléguées aux tournois mineures Futures et devront attendre à l’automne prochain avant de recommencer à rêver à une promotion.

En passant, les aspirantes proviennent de 27 différents pays.

Elles sont 55 qui arrivent de la LPGA, dont la Canadienne Lorie Kane contrainte de refaire ses preuves malgré quatre titres à son palmarès.

Fait encourageant quand même, Maude-Aimée et Sara-Maude ont tour à tour fait 2e et 3e lors de tournois préparatoires disputés au complexe LPGA International ces deux dernières semaines.

INVITATION LANCÉE

La semaine prochaine, Benson et Gilbert se soumettront à un ultra-marathon de six jours (108 tours) dans le désert de la Californie, plus précisément sur les parcours TPC et Jack Nicklaus.

Articles connexes