Connexion
MENU

Vous pouvez maintenant remplacer sans frais vos bâtons de golf perdus ou endommagés

Par John Gordon

Peu importe combien de fois nous vantons les avantages et privilèges de l’adhésion de niveau Or à Golf Canada, on n’y pense pas vraiment tant qu’on n’en a pas besoin.

Il y a quelque temps, j’ai vu le message Twitter du membre d’un club dans mon coin.

« Quelqu’un a volé mon fer droit dans mon sac quand j’étais au terrain d’exercice avant ma partie. Mon TaylorMade Spider rouge… », se désolait-il, ajoutant quelques jurons à l’endroit du voleur.

La dernière fois que j’ai vérifié, ce bâton se vend autour de 400 $. Dépité, le membre se croyait obligé de débourser cette somme pour s’acheter un nouveau fer droit.

Son club a immédiatement répondu :

« Je suis navré que ça soit arrivé, a écrit le directeur du golf. Mais heureusement, vous êtes membre de @golfcanada, ce qui vous protège dans cette situation. »

Il ne le savait pas. Vous non plus, sans doute.

La Protection en cas d’incident de Golf Canada vous assure un remboursement pouvant aller jusqu’à 2 500 $ pour votre équipement endommagé, perdu ou volé, entre autres avantages dont vous n’êtes peut-être pas au courant.

Comme le disait le golfeur déconfit au début de son gazouillis, on ne pense jamais que ça va nous arriver. Mais c’est possible et ça arrivera peut-être un jour.

Comme ce gars de mon club qui a malencontreusement fait marche arrière sur son sac de golf bien garni.

Et si vous faites un voyage de golf cet hiver, ou n’importe quand, votre adhésion à Golf Canada vous protège.

Par exemple, il n’est pas sûr que la compagnie aérienne vous remboursera pour des incidents ou des méfaits.

La membre d’Équipe Canada Maddie Szeryk était en route pour son premier tournoi de l’année quand elle a récupéré son sac de golf sur le carrousel de l’aérogare. Les têtes de ses bois 3, 5 et de départ avaient été arrachées.

Le journaliste de golf et de voyage Ted McIntyre a vécu une mésaventure semblable. « En tant que voyageur assidu, je suis passé maître dans l’art d’emballer mes bâtons de golf, mais en ouvrant l’étui de protection, j’ai vu la tête de mon bois de départ tomber. Je ne sais pas de quelle hauteur l’étui a dû tomber pour provoquer un tel dommage. »

Les exemples ne manquent pas. À la veille de la Coupe Ryder, le Danois Thorbjorn Olesen a perdu non pas un, mais bien deux jeux complets de bâtons en 10 jours. Cet été, les bâtons de Graeme McDowell ont disparu en plein vol et il a dû se retirer de la qualification finale pour l’Omnium britannique. Les bâtons d’un autre pro du PGA TOUR ont aussi été égarés par une compagnie aérienne et se sont retrouvés en vente dans un magasin d’articles de sport usagés.

Jouez-vous sur un parcours entouré de maisons? Il vous arrive parfois de rater un coup de départ? (Question rhétorique.) Si vous brisez une fenêtre, vous êtes couvert à hauteur de 1 000 $ pour tout dommage.

Les voiturettes de golf sont très commodes, mais ce sont des véhicules motorisés et à ce titre, elles comportent des risques. Si vous avez un accident en conduisant une voiturette, votre adhésion de niveau Or vous protège pour les dommages allant jusqu’à 2 500 $.

À titre de membre Or de Golf Canada, vous recevez également un ensemble d’étiquettes d’identification à apposer sur vos bâtons, au cas où vous en égarez un. Quiconque le trouve peut vous en aviser grâce à un système de signalement en ligne. Vous recevez automatiquement un courriel vous permettant de récupérer votre bâton perdu.

À tous ces avantages de l’adhésion s’ajoute la possibilité de tenir à jour votre Facteur de handicap officiel de Golf Canada.

Pour en savoir plus sur l’adhésion à Golf Canada, cliquez ici.


Vous pensez que ça ne peut pas vous arriver?

Ces gens-là non plus n’y pensaient probablement pas. Mais quand ça leur est arrivé, ils étaient soulagés de savoir que leur adhésion de niveau Or à Golf Canada était là pour les protéger.

Cette année, à ce jour, selon les statistiques de Golf Canada, 189 réclamations ont été enregistrées, pour lesquelles près de 115 000 $ ont été versés en dédommagement. De ce nombre, 119 réclamations avaient trait à des bâtons ou à de l’équipement, 39 à des vitres brisées et 14 relevaient d’autres types d’incidents.

Voici quelques autres exemples :

« Je conduisais une voiturette et la courroie retenant mon sac de golf a lâché. Mon sac est tombé et mon bâton de départ a cassé en deux. »

« La voiturette est tombée dans le lac avec mon portefeuille, mes clés d’auto, mon téléphone et mon sac de golf. Je n’ai pas retrouvé mon télémètre et ma boîte de balles. »

« Mon chariot téléguidé a roulé dans un étang. Je l’ai récupéré, mais il ne fonctionne plus. »

« J’ai frappé mon coup de départ et ma balle a rebondi sur le sentier pour aller casser la fenêtre d’une maison. »

« Mon chariot manuel a dévalé une pente abrupte et s’est retrouvé à l’envers dans un obstacle d’eau. »

Articles connexes