Connexion
MENU

Vandette toujours en tête, Doa et Lau à égalité après deux rondes

Par Golf Canada
(Golf Canada)

Le Québec demeure en tête après la deuxième ronde des Jeux du Canada, porté par Christopher Vandette de Beaconsfield et Céleste Dao de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Vandette, qui a pris le départ avec le premier groupe de la journée après un retard de quatre heures dû à la météo, a démarré en force avec un aigle et un oiselet sur les quatre premiers trous pour remettre une carte de 69 (-3).

« Il ne faut pas dépenser trop d’énergie lorsqu’il y a des retards, a déclaré Vandette. J’ai essayé de garder une bonne énergie, et j’ai été en mesure de faire un bon départ. »

Le golfeur de 16 ans a été constant le reste de la journée, enchaînant deux autres oiselets et commettant un seul bogey. Le scramble a permis à l’athlète de conserver son momentum.

« Les coups que j’ai manqués ne m’ont pas coûté trop cher, et j’ai été capable de me racheter par la suite,» a ajouté le jeune golfeur.

Ryan McMillan de Winnipeg est deuxième, cinq coups derrière Vandette (-3) après avoir joué la normale (72) en deuxième ronde.

Keaton Gudz de Victoria et le champion canadien junior Calvin Ross de Fredericton se partagent le troisième rang à un coup sous la normale. Dans la compétition par équipe, le Québec (8 sous la normale de 280) mène devant la Colombie-Britannique (-1) et l’Alberta (0).

« On n’a jamais remporté l’or, donc c’est assez excitant de se retrouver premiers au classement, a déclaré Vandette. C’est vraiment motivant et j’espère qu’on va pouvoir continuer sur cette lancée dans les deux prochains jours. »

Du côté féminin, la championne québécoise junior 2017 Céleste Dao a réussi deux oiselets en deuxième ronde, son seul faux pas ayant été un bogey au 15e trou. « J’essaie de me contenter de coups simples. Les normales étaient parfaites pour moi », a indiqué Céleste Dao. « Je n’ai fait aucun bogey sur la première moitié du parcours et j’en suis satisfaite. J’avais également très confiance sur les verts.»

L’autre meneuse après la première ronde, Alisha Lau de Richmond, en Colombie-Britannique, a quant à elle peiné en première moitié sous la pluie et le vent, jouant un coup au dessus de la normale (37). Elle a toutefois retrouvé ses moyens après avoir réussi un oiselet au 10e sur un coup d’approche.

« Ce coup-là m’a remis en confiance, a indiqué Lau. J’avais un bon rythme sur la deuxième moitié du terrain. J’ai frappé quelques bons coups qui ont crée des opportunités et que j’ai réussi à convertir.»

La championne junior 2017 de la Colombie-Britannique a joué deux coups sous la normale (34) sur la deuxième moitié du parcours, inscrivant quatre oiselets en cours de route pour remettre une carte de 71 (-1). Ellie Szeryk de London (Ontario) est troisièm à trois coups au-dessus de la normale.

En plus du score de 71 enregistré par Dao, Brigitte Thibault de Rosemère a remis une carte de 74 (+2) en deuxième ronde pour donner au Québécoises huit coups d’avance dans la compétition par équipe. « Je suis très heureuse d’avoir pu jouer sous la normale pour mes coéquipières, a déclaré Dao.

Hier, Sarah-Ève (Rhéaume) a joué quatre coups sous la normale et j’étais vraiment heureuse pour l’équipe. J’espère que nous pourrons continuer comme ça. » La Colombie-Britannique pointe au deuxième rang avec un total de 293 (+5), l’Ontario en troisième avec 299 (+11).

Le Québec cherche à devenir la première province autre que la Colombie-Britannique à remporter l’or dans la compétition par équipe féminine et masculine.

Cliquez ici pour voir le tableau des meneurs.

Articles connexes