Connexion
MENU

UFV double médaillée d’or au Championnat canadien de golf PING de l’ACSC

Par Association canadienne du sport collégial

Les Cascades de la University of the Fraser Valley (UFV) ont raflé les deux titres par équipe à l’enjeu au Royal Ashburn Golf Club, vendredi après-midi, à l’issue du Championnat canadien de golf PING 2017 de l’Association canadienne du sport collégial (ACSC). C’est la quatrième fois seulement en 17 ans qu’un même établissement s’impose à la fois chez les hommes et les femmes.

Les Cascades avaient réussi l’exploit en 2013, après les Hawks de Humber en 2007 et 2003.

C’est aussi aux Cascades que revient le titre individuel masculin : après avoir mené la compétition de bout en bout, l’athlète par excellence pancanadien Daniel Campbell termine huit coups devant James Casorso de la University of British Columbia – Okanagan (UBC-O).

« C’est assez excitant [que l’équipe et lui aient remporté l’or], confie Campbell. C’est un bon groupe de gars. C’est agréable de jouer avec eux sur le terrain et de les côtoyer à l’extérieur. Ils ne se prennent pas trop au sérieux et on s’amuse toujours.

Charles-Éric Bélanger de Champlain St. Lawrence complète le podium, à un coup de Casorso. Bélanger s’est faufilé devant Thomas Code de Fanshawe et Zach Olson de UFV, qui ont chacun été nommés étoiles du championnat.

Pour la première fois dans l’histoire de l’ACSC, le titre individuel féminin a dû être décidé en éliminatoire après que Sarah-Ève Rhéaume des Lions de Champlain St. Lawrence et Madison Kapchinsky de UFV aient terminé les quatre rondes à égalité à 23 au-dessus de la normale. Lors du trou éliminatoire, Rhéaume a mis la table avec un coup roulé en descente d’environ 30 verges, puis réussi la normale sur un coup roulé court pour gagner le titre, alors que Kapchinsky signait un boguey après avoir envoyé son coup de départ dans la fosse de sable.

La championne individuelle en titre, Addison Wallwin des Grizzlies de Georgian, a remporté la médaille de bronze, terminant à 14 coups des meneuses et trois coups de Shaye Leidenius de Red Deer.

Pour les deux équipes de UFV, il s’agissait d’un deuxième titre dans l’histoire du programme, le précédent remontant dans les deux cas à 2013.

L’équipe féminine s’est imposée avec un score collectif de 59 au-dessus de la normale, 21 coups devant Georgian et Champlain St. Lawrence, qui terminent ex aequo. Champlain St. Lawrence remportera le bris d’égalité pour la médaille d’argent. Humber finit quatrième, à 11 coups du podium.

Chez les hommes, UFV a signé la meilleure ronde du jour (7 au-dessus de la normale) en route vers la victoire par 16 coups. UBC-O prend la médaille d’argent, une première médaille pour le programme masculin. Humber a devancé Champlain St. Lawrence par trois coups pour le bronze, sa première breloque chez les hommes depuis 2013.

Médaillée d’or par équipe et d’argent en individuel, Kapchinsky était ravie de son expérience au championnat.

« On n’aurait pas pu espérer une meilleure performance collective, se réjouit Kapchinsky. C’est mon premier championnat canadien. Je pense qu’on a toutes super bien joué et je suis fière de nous trois. »

L’équipe hôte, les Lords de Durham, a monté d’un rang lors de la dernière ronde pour terminer sixième. Josh Taylor a percé le top 20 après avoir remis une carte de quatre au-dessus de la moyenne vendredi. Il termine le tournoi avec un score de 23 au-dessus de la normale.

Dans le cadre du Championnat, le comité organisateur de Durham College et le Conroy’s No Frills ont conclu une entente en vertu de laquelle une livre de nourriture est donnée à l’Armée du Salut pour chaque oiselet.

Pour l’ensemble du championnat, ce sont 450 oiselets qui ont été réussis, pour 450 livres de nourriture.

Articles connexes