Connexion
MENU

UFV domine toujours tous les classements à l’issue de la deuxième ronde

Par Association canadienne du sport collégial
Emery Bardock (CCAA)

Même si la quasi-totalité des équipes et de leurs membres ont ramené de meilleures cartes de pointage, les Cascades de la University of the Fraser Valley occupent toujours la tête des quatre classements du Championnat canadien de golf PING 2017 de l’ACSC, disputé au Royal Ashburn.

« Nous avions bien joué mardi compte tenu de la difficulté du parcours et du vent, mais je pense que les conditions étaient un peu meilleures aujourd’hui, et que c’était donc plus facile, a souligné l’entraîneur-chef de UFV, Chris Bertram. Dans l’ensemble, je suis satisfait, mais nous pouvons relever la barre. Performance correcte jusqu’ici, mais nous sommes à mi-chemin du tournoi, et nous devons mieux faire. »

Ce n’est qu’au sommet du classement féminin individuel qu’on note un changement. Emery Bardock, meneuse après la première ronde, a glissé au deuxième rang, sa coéquipière Madison Kapchinsky lui ayant damé le pion après avoir ramené la meilleure carte de la journée : elle a joué un coup au-dessus de la normale pour permettre aux Cascades de demeurer aux commandes, à 17 coups au-dessus de la normale. Hannah Dirksen, également des Cascades, vient au quatrième rang à 21 coups au-dessus de la normale; elle est devancée par Bardock et par Sarah-Ève Rhéaume, des Lions de Champlain St. Lawrence, qui sont à 18.

La championne en titre, Addison Wallwin des Grizzlies de Georgian, est à égalité avec Dirksen à 21 coups au-dessus de la normale, tandis que sa coéquipière Emilie Tyndall est sixième à 22.

Dominant les sommets du classement individuel, les golfeuses des Cascades et des Grizzlies permettent aux leurs de conserver les premier et deuxième rangs du classement par équipe. Après deux rondes, Georgian tire de l’arrière par 11 coups. En fait, le classement féminin par équipe est resté intact. Les Hawks de Humber et les Lions de Champlain St. Lawrence occupent toujours les troisième et quatrième places, respectivement à 18 et 20 coups de Fraser Valley.

Le carré d’as du classement masculin par équipe est aussi demeuré inchangé : Fraser Valley conserve la tête, devançant par cinq coups sa rivale de la PACWEST, UBC-Okanagan. Les Hawks de Humber font toujours honneur à  la conférence hôte (OCAA) : troisième à seize coups des Cascades, ils n’ont toutefois qu’une avance de cinq coups sur André-Laurendeau.

Thomas Code, des Falcons de Fanshawe, a réalisé le parcours du jour, à un coup sous la normale, grimpant au sixième rang du classement individuel. Mais cette performance n’a pas suffi à modifier le podium, qui reste le même à mi-tournoi.

Après deux rondes, Daniel Campbell et Zach Olson de Fraser Valley occupent les premier et deuxième rangs, et Olivier Ménard, du Bommerang d’André-Laurendeau, est bon troisième.

James Casorso, de la UBC-Okanagan, a ravi la quatrième place à son coéquipier Nik Federko, qui a joué quatre coups au-dessus de la normale.

L’équipe hôte, les Lords de Durham, ont connu une journée difficile, glissant de la cinquième à la septième position; elle se retrouve maintenant à 25 coups du podium.

Dans le cadre du Championnat, le comité organisateur du Durham College et le Conroy’s No Frills ont conclu une entente en vertu de laquelle une livre de nourriture est donnée à l’Armée du Salut pour chaque oiselet.

Après deux rondes, ce sont 213 oiselets qui ont été réussis, pour 213 livres de nourriture. Après en avoir cumulé 97 le premier jour, les équipes en ont cette fois totalisé 116.

La ronde trois débutera jeudi à 8 h 30 au Royal Ashburn.

Articles connexes