Connexion
MENU

Tiger Woods partage la tête du Championnat du circuit de la PGA avec Justin Rose

Tiger Woods (Kevin C. Cox/Getty Images)

ATLANTA – Un mauvais trou n’a pas été suffisant pour empêcher Tiger Woods de partager la tête d’un tournoi après 36 trous pour une première fois en plus de trois ans.

Woods a appuyé sur l’accélérateur lors du deuxième neuf, vendredi, réussissant trois oiselets en quatre trous. Il s’est donné une avance de deux coups et il semblait se bâtir un bon coussin au sommet du Championnat du circuit de la PGA.

Un mauvais coup de départ l’a fait redescendre sur terre.

Woods a envoyé sa balle dans l’herbe haute au 16e fanion du parcours du club de golf East Lake avant de l’enfouir dans la fosse de sable. Lorsqu’il s’est rendu sur le vert, il a raté un coup roulé de 12 pieds et il a dû encaisser un double boguey.

Un oiselet au 18e trou a permis à Woods de remettre une carte de 68 (moins-2). Il a été rejoint au sommet par Justin Rose (67). Les deux golfeurs montrent un pointage cumulatif de moins-7.

Woods considère déjà sa présence à ce tournoi comme une victoire, après être revenu de quatre interventions chirurgicales au dos. Il n’est toutefois pas prêt à penser à terminer sa saison avec une 80e victoire sur le circuit de la PGA.

« Il reste encore beaucoup de chemin à faire, a-t-il dit. Ce n’est pas un parcours de golf facile. »

Rose, à ses débuts en tant que numéro un au monde, faisait partie du groupe de golfeurs devant Woods et il pouvait entendre les énormes cris derrière lui. Il a réussi trois oiselets et un boguey à ses six derniers trous.

Rose revient d’une défaite en prolongation au Championnat BMW, la semaine dernière. Occupant la deuxième place au classement de la Coupe FedEx, c’est lui qui est en meilleure position pour mettre la main sur la somme de 10 millions $ US. Bryson DeChambeau, le premier joueur au classement, a bouclé le parcours en 75 coups et il est loin derrière.

La dernière fois que Woods a partagé le sommet d’un tournoi après 36 trous remonte à 2015, lors du Championnat Wyndham. Il s’était contenté de la 10e position.

Rory McIlroy a réussi cinq oiselets, mais il a commis trois bogueys. Sa ronde de 68 lui a permis de grimper de deux échelons et il s’est emparé seul de la troisième place, à deux coups des meneurs.

Billy Horschel (65), Patrick Cantlay (65), Jon Rahm (68) et Justin Thomas (69) suivent à égalité au quatrième rang, à moins-4. Horschel et Cantlay ont réussi la meilleure ronde de la journée.

Woods n’a pas été aussi efficace que jeudi, lorsqu’il a signé une carte de 65, mais il a raté ses coups aux bons endroits. Même s’il n’a atteint l’allée que deux fois après 11 trous, il ne perdait pas beaucoup de terrain.

« Sur ce parcours, de la façon dont nous y jouons en ce moment, il faut être patient, a mentionné Woods. C’est difficile de réussir des oiselets et en plus, c’est difficile d’approcher la balle près du trou. C’est très facile de commettre des erreurs et des bogueys. »

Seulement 30 joueurs prennent part à ce dernier tournoi individuel de l’année. La Coupe Ryder mettra un terme à la saison, la semaine prochaine.

Articles connexes