Connexion
MENU

Tiger Woods et Rickie Fowler partagent la tête au Championnat de la PGA

Par La Presse Canadienne
Tiger Woods (Kevin C. Cox/Getty Images)

ATLANTA, Ga. — La foule à East Lake était plus imposante et bruyante qu’au cours des dernières années, jeudi, alors que Tiger Woods en était à une première participation en cinq ans au Championnat du circuit de la PGA.

Il ne s’agit peut-être pas d’une coïncidence.

Woods a disputé l’une de ses meilleures rondes de l’année à son retour en finale de la Coupe FedEx, soulevant notamment la foule grâce à un roulé de plus de 25 pieds pour un aigle au 18e trou, une normale-5. Il a finalement remis une carte de 65 (moins-5), ce qui lui a permis de s’installer en tête en compagnie de Rickie Fowler.

C’est la deuxième fois de suite que Woods se retrouve à égalité en tête à l’issue de la première ronde d’un tournoi des éliminatoires de la Coupe FedEx. Il avait joué 62 sur le premier 18 trous il y a deux semaines au Championnat BMW, dans des conditions favorables.

Woods a affirmé que le résultat était encore plus satisfaisant cette fois-ci, en raison des conditions de jeu plus difficiles à East Lake.

« Le terrain était ramolli à Aronimink quand j’ai joué 62, a rappelé Woods. Ici, il est difficile d’envoyer la balle près du trou. Si vous envoyez votre coup de départ dans l’herbe longue, vous savez que c’est impensable parce qu’il est impossible de contrôler votre coup. »

Fowler, qui a raté deux tournois éliminatoires en raison d’une blessure à un muscle oblique, s’est offert des roulés pour des oiselets sur 16 des 18 trous, mais a aussi joué 65.

Justin Rose, à son premier tournoi en tant que golfeur no 1 au monde, et Gary Woodland ont joué des rondes de 66. Rory McIlroy, Justin Thomas et Tony Finau suivent à 67.

Woods s’est déjà dit satisfait de sa saison après s’être simplement qualifié parmi les 30 golfeurs qui disputent le tournoi de fin de campagne, quand tous les participants ont mathématiquement des chances de remporter le bonus de 10 millions $ US. Il a commencé sa saison en janvier après qu’une quatrième opération au dos l’ait contraint à participer à seulement 16 tournois de la PGA lors des quatre saisons précédentes.

« C’est ce que j’espérais au début de la saison _ jouer à nouveau au golf et revenir à ce niveau _, mais je n’en avais aucune certitude », a dit Woods.

Woods a encore 54 trous à jouer. Il y a deux semaines, il a rapidement glissé à cinq coups de la tête sur un parcours où les golfeurs se devaient d’attaquer les fanions pour inscrire de bons pointages.

Cette fois, ce sera une question de précision et Woods se sent en contrôle. Il a commis un boguey sur son premier trou avant de réussir deux oiselets difficiles qui lui ont permis de maîtriser la vitesse des verts.

« J’ai réussi plusieurs coups de qualité, que ce soit sur des approches ou sur les verts, a souligné Woods. Je ne crois pas avoir mal frappé un seul coup. Il y a mon coup de départ au 17e qui n’était pas très bon. J’ai opté pour mon bois-3 et si j’avais pris un fer, j’aurais probablement complètement raté mon coup. Mais j’ai plutôt atteint l’allée et réussi une normale. »

Seize des 30 golfeurs ont joué sous la normale lors d’un après-midi chaud et peu venteux.

Bryson DeChambeau, premier au classement de la Coupe FedEx avant le tournoi, s’est contenté d’un score de 71 malgré deux oiselets à ses trois derniers trous.

Articles connexes