Connexion
MENU

Thomas Pieters mène par un coup à Firestone; Hadwin à trois coups derrière

Par Golf Canada
(Gregory Shamus/Getty Images)

AKRON, Ohio – Le Belge Thomas Pieters s’est forgé une avance d’un coup en tête après avoir signé une carte de 65 (moins-5) en première ronde du Tournoi sur invitations Bridgestone, jeudi.

Pieters, qui ne participe qu’à son sixième tournoi depuis qu’il a brièvement été parmi les meneurs du Tournoi des Maîtres le printemps dernier, a calé un coup roulé de 30 pieds pour un oiselet sur le dernier vert du parcours Firestone pour conclure la journée tout juste devant l’Écossais Russell Knox.

La performance de Knox est plutôt inattendue compte tenu du fait qu’il a raté le seuil de qualifications pour les rondes du week-end lors de ses trois derniers tournois et qu’il pourrait être exclu du top-50 mondial pour la première fois depuis qu’il a gagné le Tournoi des Champions HSBC de Shanghai à l’automne 2015. Pour remédier à la situation, l’Écossais a changé les tiges de ses fers, et il est retourné au fer droit qu’il avait utilisé pour triompher à Shanghai.

De son côté, Rory McIlroy a connu sa meilleure ronde de départ dans un tournoi en sol américain en 18 mois et signé une carte de 67, tout comme l’Américain Jordan Spieth, qui vient de gagner l’Omnium britannique. Bubba Watson et Jon Rahm font aussi partie du groupe. McIlroy a gagné le Tournoi sur invitations Bridgestone la dernière fois qu’il y a participé, en 2014.

Les conditions de jeu étaient irréprochables jeudi, et plusieurs en ont profité. C’est le cas de Dustin Johnson, qui a joué 68. Le Canadien Adam Hadwin fait aussi partie du groupe de golfeurs à 68.

Le compatriote de Hadwin, Mackenzie Hughes, n’a pas connu la ronde espérée et s’est contenté d’un score de 74.

Les départs des deux premières rondes du tournoi ont été devancés aux petites heures du matin afin d’éviter les orages qui sont prévus en après-midi.

Articles connexes