Connexion
MENU

Tel père, tel fils chez les Lebeau

Par Mario Brisebois
(Jeffrey Lebeau)

Une très belle réussite est cette victoire de Jeffrey Lebeau à la qualification du Championnat mondial junior de l’Académie IMG, le géant de la gérance dans tous les sports.

À Lake Jovita, en Floride, le représentant de Milly a scellé à -6 en vertu de cartes de 71, 68 et 71.

Bravo aussi à Laurent Desmarchais, de la Vallée du Richelieu, qui a terminé en très honorable 3e place à -4.

Les deux se retrouveront au grand championnat à San Diego, au début de juillet. Des espoirs de 56 pays y sont réunis, ce qui n’est pas rien.

« L’automne dernier, Jeffrey m’avait impressionné par ses distances phénoménales et aussi par sa gentillesse. Il mérite d’être encouragé», me dit  André Maltais qui en a vu défiler des juniors durant sa belle carrière.

Jeffrey Lebeau a du cran. Il a enregistré des oiselets aux 16e et 17e trous de la journée finale pour devancer par un coup Erik Phalen, un Américain du Michigan. Il a aussi un nom pour réussir dans le sport. Son père est l’ancien joueur du Canadien Stephan Lebeau. 

MARC VIENS ENGAGE L’ÉQUIPE AU COMPLET  

Maintenant que la date limite des transactions est passée dans la LNH, on peut affirmer que Marc Viens, pro et co-proprio du club LongChamp, a été plus actif que Marc Bergevin.

Pour remplacer son surintendant qui lance sa propre entreprise, Viens est allé chercher non seulement Dany Fortin, au club d’East Angu,s mais toute équipe de celui-ci qui est du jamais vu puisqu’on parle ici de cinq employés au moins.

MIKE WEIR À L’INAUGURATION CHEZ TAYLOR MADE          

En plus du congrès de l’Association des surintendants des terrains de golf du Canada à Québec cette semaine, il y avait aussi un truc mondain au golf dans la région de Toronto.

Taylor Made y inaugurait ses nouvelles installations et pour ce faire, on y avait invité Mike Weir, son plus célèbre ambassadeur.

PARTIE À 450 $

Récent et jeune retraité notamment pour continuer d’améliorer son golf, le journaliste Léandre Drolet rentre emballé d’un séjour à Phoenix. Il vante le club Wildfire (36 trous), mais non, il n’a pas joué le parcours TPC suite du tournoi de la PGA pour…  450 bonnes raisons.

On exige 450 $ pour une partie. Une fois sur place, il a acheté une casquette souvenir, ce qui est moins dispendieux.

«BIRDIE! BIRDIE!! BIRDIE!!!»

Cette semaine, le prix va à la haute direction de Dick’s Sporting Goods, une populaire chaine américaine de magasins de sports à la Sports Experts chez-nous, très impliquée entre autres dans la vente d’équipement de golf et en plus d’agir à titre de commanditaire chez Les Champions, cesse la vente des armes d’assaut ou semi automatiques.

« Les prières ne sont pas assez !», a tranché le président, qui passe à l’action.

Devant la multiplication des fusillades (déjà 26 morts dans les écoles cette année), Dick’s annonce sortir immédiatement les modèles d’assaut et cesse aussi la vente de  toutes les armes aux moins de 21 ans.

Pas vrai qu’il y a de ces occasions où il y a de quoi être fier d’être golfeur ?

Articles connexes