Connexion
MENU

Taylor Pendrith et Jason Millard en tête du Championnat Financière Liberté 55

Parmi les meneurs à l’Ordre du mérite pendant toute la saison même s’il ne revendique aucune victoire, Taylor Pendrith a remis une carte de 63 (moins-7), la meilleure ronde de la journée samedi au Highland Country Club, et il partage le premier rang avec Jason Millard après les trois premières rondes du Championnat Financière Liberté 55, étape finale de la saison 2015 du Circuit Mackenzie PGA TOUR Canada.

En plus de couronner le gagnant du Championnat Financière Liberté 55 dimanche, le tournoi permettra d’identifier le groupe des « Cinq » à l’Ordre du mérite, soit les cinq premiers boursiers qui obtiendront leur laissez-passer au Circuit Web.com en 2016. Le meneur à l’Ordre du mérite, J.J. Spaun, n’a pu faire mieux que 73 (plus-3) et se retrouve à égalité au 20e rang après avoir amorcé la journée à égalité au deuxième échelon.

Pendrith, de Richmond Hill, en Ontario, a entrepris la semaine au quatrième rang des boursiers en vertu de trois deuxièmes places, toutes décidées en prolongation. Il espère tirer avantage de l’expérience acquise dans ces fins de tournois endiablées.

« J’ai beaucoup appris de toutes ces occasions de gagner au cours de la saison et j’espère un virement de situation demain, a dit Pendrith. Je n’ai pas encore savouré la victoire, mais j’espère remédier à la situation demain. »

Le Québécois Max Gilbert, de Saint-Georges de Beauce, demeure au plus fort de la lutte. Le gagnant du Championnat Financière Liberté 55 de 2013 a remis une troisième carte de 65 et occupe le quatrième rang, à trois coups des comeneurs. Gilbert s’est faufilé parmi les 60 premiers à l’Ordre du mérite en terminant à égalité au 10e rang de l’avant-dernier tournoi de la saison. Une victoire dimanche ne lui permettrait pas de joindre le groupe des « Cinq », mais lui vaudrait de passer à l’étape finale de qualification du Circuit Web.com.

Dans des conditions météorologiques difficiles avec de la pluie et des vents de 50 km/h, Pendrith a connu un départ canon en retranchant quatre coups à la normale à ses quatre premiers trous.

Vingt quatre heures après avoir les commandes du championnat avec une deuxième ronde de 63 (moins-7), Millard a inscrit un seul oiselet sur le neuf d’aller avant de prendre les choses en main en deuxième moitié de parcours. Il a inscrit l’oiselet au 10e trou, puis un trou d’un coup au trou suivant en calant un coup de fer-5 de 192 verges. Sa troisième ronde de 67 lui permet de partager le premier rang avec Pendrith.

« Je n’avais pas joué depuis longtemps dans de telles conditions, a dit Millard. Je sais que la tension sera forte demain, mais j’espère demeurer aussi calme qu’aujourd’hui. »

Ryan Williams, de Vancouver, occupe le troisième rang à moins-12 après une deuxième ronde consécutive de 65. L’an dernier, il avait remporté le Championnat Financière Liberté 55 en comblant un défit de deux coups sur le neuf de retour.

Articles connexes