Connexion
MENU

Savoir exploiter la rétroaction

Par Golf Canada/ Matt Wilson

Comment se fait-il qu’on réussisse toujours ce roulé de six pieds après l’avoir raté une première fois? Le plus frustrant, c’est quand on répète toujours la même erreur, comme celle de frapper tous ses coups de départ loin vers la droite, durant une partie, sans être capable de corriger le tir.

Bien que les deux exemples soient très courants, le premier illustre l’effet d’apprentissage – l’avantage de savoir exactement ce qu’on doit faire autrement pour obtenir un bon résultat. Le deuxième exemple, lui, démontre ce qui peut arriver quand on ne comprend pas pourquoi on a obtenu ce résultat.

La capacité de redresser la barre rapidement est l’attribut des grands joueurs. Mais tout comme celle de frapper la balle avec constance, au centre de la face du bâton, c’est une habileté que tout golfeur peut acquérir. Il s’agit de bien saisir comment la rétroaction de chaque coup influence la performance. Voici comment :

  1. Demandez à votre pro ou entraîneur de vous expliquer pourquoi la balle s’envole comme elle le fait. En général, elle décolle dans la direction où pointe la face du bâton au contact. La courbure (crochet gauche ou droit) résulte de la différence entre l’orientation de la face et le sens de la trajectoire du bâton à l’impact.
  1. Avec son aide, apprenez comment vos mouvements influencent votre façon d’amener la tête du bâton à frapper la balle. C’est le plus important.
  1. Votre coach vous montrera comment déceler les erreurs. Quels indices vous donnent l’impact et l’envol de la balle sur la cause du problème?
  1. Apprenez ensuite comment vous corriger. En vous fondant sur ce que vous avez appris à l’étape 3 et sur votre connaissance, acquise à l’étape 2, de l’envol de balle et de votre élan, qu’est-ce que vous devriez faire différemment?

En développant votre capacité de détecter – et de corriger – vos erreurs de performance, vous êtes mieux équipé pour réussir et éviter d’être frustré.

Articles connexes