Connexion
MENU

Qualification locale pour l’Omnium des États-Unis : la médaille octroyée à Taylor Pendrith

Par Golf Canada
Taylor Pendrith (Golf Canada)

TORONTO – C’est Taylor Pendrith, un membre de la Formation Jeune pro d’Équipe Canada, qui a remporté la seule épreuve de qualification locale pour l’Omnium des États-Unis, disputée par une fraîche mais radieuse journée de printemps sur les allées du superbe Club de golf Weston, en banlieue ouest de Toronto.  Il a ramené une carte de 69, trois sous la normale.

Pendrith, originaire de Richmond Hill, Ontario, qui évoluait l’an dernier sur les circuits Web.com et Mackenzie PGA Canada, était très heureux du dénouement et de sa performance : « J’ai atteint beaucoup de verts et mon rythme était très bon aujourd’hui… j’ai gardé la balle devant moi et si je manquais le vert, je me trouvais tout de même en bonne position pour sauver la normale. »

Pendrith a terminé l’épreuve avec un coup de moins que ses poursuivants, Tyson Turchansky, de Calgary, et Stephane Dubois, de Brantford, Ontario, qui ont tous deux remis une carte de moins deux. Le quatrième golfeur à se classer pour la prochaine étape de qualifications en vue de l’Omnium des États-Unis est Nick Kenney, tout juste derrière à un coup sous la normale.

Stephane Dubois se qualifie donc pour l’épreuve de qualification sectionnelle pour une deuxième année successive, lui qui avait fait le coup l’an dernier sur le parcours de Beacon Hall. Pour Turchansky, un étudiant de troisième année membre de la formation de golf de l’Université Waterloo, c’est une première.  « Le parcours était vraiment solide, il se déploie à merveille pour mon jeu. Il faut toutefois réfléchir, mais si on frappe la balle aux bons endroits, on est récompensé, » affirme-t-il.

Weston fut l’hôte en 1955 de l’Omnium canadien RBC, remporté par le légendaire Arnold Palmer qui y signait sa première victoire professionnelle. Les membres de Weston lui consacrèrent d’ailleurs en 2005 une magnifique statue qui immortalise le moment, non loin du premier trou.

Les quatre golfeurs qualifiés seront soumis à un repêchage pour déterminer sur quel parcours ils disputeront l’épreuve sectionnelle, où ils affronteront la crème des golfeurs du continent qui tentent aussi de gagner leur place à l’Omnium. En tout et partout, 100 golfeurs mériteront une place pour disputer ce tournoi majeur par le biais de la qualification sectionnelle.

Une prolongation au terme des 18 trous aura aussi permis à Thomas Code, de Dorchester, Ontario, et à James Seymour, d’Aurora, Ontario, de mériter les places de suppléants si l’un des qualifiés devait se désister.

Rappelons que cette 118e édition de l’Omnium des États-Unis sera disputée du 14 au 17 juin au Shinnecock Hills Golf Club dans l’état de New York.

Cliquer ici pour consulter le tableau final.

Articles connexes