Connexion
MENU

PGA: Bradley l’emporte contre Rose en prolongation au Championnat BMW

Par La Presse Canadienne
Keegan Bradley (Hunter Martin/Getty Images)

NEWTOWN SQUARE, Pa. — Keegan Bradley a eu le dessus sur Justin Rose en prolongation pour remporter le Championnat BMW, sa première victoire en six ans sur le circuit de la PGA.

Bien qu’il ait terminé à court dans cette étape de la Coupe FedEx présentée sur les allées du club Aronimink, Rose n’est pas en reste, puisqu’il a atteint le premier rang mondial grâce à cette performance. Il est devenu le 22e golfeur à y accéder depuis l’instauration du classement, en 1986.

Bradley, qui a remis une dernière carte de 64, soit six coups sous la normale, pour terminer le tournoi à moins-20, a levé les bras vers le ciel _ et la bruine _ avant de saluer sa famille. Il a soulevé son fils Logan, qui n’était même pas né quand il a signé sa dernière victoire sur le circuit.

« Il m’est arrivé beaucoup de choses depuis six ans, a dit Bradley. Je suis en quelque sorte disparu du radar pendant un certain temps. C’est difficile de passer d’une place sur l’équipe de la Coue Ryder, d’une place sur l’équipe de la Coupe des Présidents,

à une place à l’extérieur du top-100 mondial. »

Cette dernière victoire était survenue à l’Invitation Bridgestone 2012. Celle de lundi lui vaut maintenant une invitation à Maui, pour amorcer la prochaine année par le Tournoi des Champions Sentry, réservé aux vainqueurs de la saison précédente.

Rose aurait pu l’emporter au terme des 72 trous réglementaires, mais son roulé au 18e a contourné la coupe pour forcer la tenue de la prolongation.

Il a de nouveau échoué en prolongation, après avoir raté un coup roulé de cinq pieds pour la normale qui lui aurait permis de poursuivre le duel. Rose, qui est âgé de 38 ans, a grandi en adorant les terrains de golf en banlieue de Philadelphie. Il a gagné le tournoi sur invitations AT&T National à Aronimink en 2010 ainsi que l’Omnium des États-Unis à Merion en 2013.

Il n’a pas reçu de trophée cette fois-ci. Mais le premier rang fera l’affaire. Rose, qui a délogé Dustin Johnson, rejoint Nick Faldo, Lee Westwood et Luke Donald à titre de seuls golfeurs anglais qui ont occupé le premier rang mondial.

« Je suis honoré d’être no 1 mondial, a convenu Rose. Un rêve d’enfance, vous comprenez? »

Rose est devancé par Bryson DeChambeau, qui a remporté les deux premiers tournois éliminatoires, au classement de la Coupe FedEx.

Woods se qualifie

Comme c’est souvent le cas, la foule s’est agglutinée autour de Tiger Woods.

Woods a semé l’émoi _ c’est ce qu’il a fait à maintes reprises ces derniers mois devant d’imposants gradins à tous les parcours _ et s’est approché à un coup de la tête lorsqu’il a réussi un oiselet au neuvième trou pour jouer 31.

Il a cependant raté le vert en coups recommandés au 10e et commis un boguey. Il a ensuite expédié sa balle dans une fosse de sable au 14e pour un autre boguey. Bref, c’était ce genre de ronde, où une erreur en provoque une autre. Woods a éventuellement joué 65, tout de même.

Woods a ainsi remis un score de 263, après 72 trous à Aronimink, pour la sixième fois de sa carrière. Les cinq fois précédentes, il l’avait emporté; cette fois-ci il s’est contenté d’une égalité en sixième place.

« J’avais calculé que je devais jouer 62 aujourd’hui pour espérer l’emporter, a mentionné Woods. Mais je ne crois pas que ç’aurait été suffisant, de toute façon. »

Woods s’est tout de même assuré de participer au Championnat du circuit pour la première fois depuis 2013. C’est à cette époque-là qu’il a commencé à ressentir de la douleur au dos. Il a été opéré au dos pour la quatrième fois en avril dernier, et à la même période l’an dernier il venait tout juste de recevoir le feu vert afin d’effectuer des coups d’approche et des coups roulés.

« C’est tout un exploit d’être de retour au Championnat du circuit, après tout ce que j’ai vécu », a reconnu Woods.

D’autre part, le capitaine de l’équipe américaine, Jim Furyk, a dévoilé en fin de journée lundi que Tony Finau avait été retenu pour la Coupe Ryder.

Finau rejoint ainsi Bryson DeChambeau, Phil Mickelson et Tiger Woods à titre de choix discrétionnaires du capitaine. Finau s’est hissé 11 fois dans le top-10 d’un tournoi, dont trois majeurs.

La Coupe Ryder se déroulera du 28 au 30 septembre en banlieue de Paris.

Articles connexes