Connexion
MENU

Paul Barjon remporte le Championnat Financière Liberté 55

LONDON, Ontario – Au lendemain de sa meilleure ronde en carrière, un 61 (moins 9) au Highland Country Club, le Français Paul Barjon a ramené une carte de 68, deux coups sous la normale, pour remporter les honneurs du Championnat Financière Liberté 55, l’étape finale de la saison du Circuit Mackenzie PGA Tour Canada. Avec un cumulatif de 258 (moins 22), une nouvelle marque du circuit, Barjon l’a emporté avec un coup d’avance sur Vaita Guillaume, de la Polynésie française.

La victoire et le chèque de 36 000$ permettent à Barjon de passer du 30e au 6e rang au classement final de l’Ordre du mérite, obtenant ainsi l’accès à l’étape finale de qualification du Circuit Web.com.

En terminant à égalité au 50e rang, Adam Cornelson, de Langley, en Colombie-Britannique,  a été proclamé Joueur canadien de l’année Financière Liberté 55 et a empoché un boni de 25 000$.

En avance par six coups devant Aaron Wise, meneur après les première et deuxième rondes, après son aigle au deuxième trou, Barjon est demeuré au sommet du classement tout au long de la journée, malgré une ronde de 60 (moins 10) de Guillaume. Barjon a effacé trois bogueys avec quatre oiselets et un aigle.

« La ronde d’hier sortait de nulle part, de dire Barjon à propos de son 61 de la veille. C’était différent aujourd’hui avec tous ceux qui sont à votre poursuite. Je suis parvenu à tenir le coup malgré la ronde de 60 de Vaita. »

Barjon en était à son troisième top 10 de la saison, lui qui avait terminé à égalité au sixième rang au Bayview Place DC Payments Open et au ATB Financial Classic.

À neuf coups de la tête à l’amorce du parcours final, Guillaume a inscrit l’oiselet à ses quatre derniers trous en route vers une ronde de 60, égalant ainsi la marque du Highland Country Club établie par Curtis Reed en 2015. Le diplômé du Campbell University a conclu le championnat à 259 (moins 21).

Wise, champion individuel de la NCAA en 2016, a pris le troisième rang à moins 19 après une dernière ronde de 68.

Avec une fiche de 267 (moins 13), Aaron Cockerill s’est avéré le meilleur Canadien en terminant à égalité au neuvième échelon.

« C’est tout un honneur que d’avoir été le meilleur Canadien à ce tournoi, a dit Cockerill. Il y avait tellement de bons joueurs canadiens ici cette semaine et le calibre est tellement relevé sur ce circuit. Merci à la Financière Liberté 55 d’aider des joueurs comme moi à poursuivre notre rêve d’accéder au Circuit de la PGA. »

Champion de 2013, le Québécois Max Gilbert a complété le championnat à égalité au 47e rang à 276 (moins 4) après des rondes de 71, 69, 65 et 71.

Articles connexes