Connexion
MENU

Patrick Newcomb vainqueur en prolongation, du Syncrude Oil Country Championship présenté par AECON

Par Circuit Mackenzie – PGA TOUR Canada
(Mackenzie Tour - PGA TOUR Canada)

Patrick Newcomb, de Murray au Kentucky, a remporté le marathon de 38 trous dimanche au Windermere Golf and Country Club, en jouant 66 lors de la ronde finale pour provoquer une prolongation avec Max Rottluff d’Allemagne. Il a ensuite défait l’Allemand en prolongation pour remporter le Syncrude Oil Championship présenté par AECON, sa première victoire sur le Mackenzie Tour – PGA TOUR Canada.

Le professionnel de 27 ans a réussi un coup de roulé de 18 pieds au quatrième trou de prolongation pour devenir le premier joueur à remporter la victoire sur le Mackenzie Tour et le PGA TOUR Latinoamérica, ou il avait gagné le Honduras Open présenté par Indura Beach and Golf Resort, plus tôt cette saison.

« Je suis venu au Canada pour gagner. Cette victoire donne confiance, et me mets dans une bonne position, après trois saisons difficiles, c’est l’année pour me rendre au Web.com Tour, » a dit Newcomb, qui est maintenant cinquième sur l’ordre de Mérite du Mackenzie Tour et huitième sur le PGA TOUR Latinoamérica.

Après avoir débuté la journée un coup derrière Derek Barron, de Tacoma, Washington, Newcomb a complété sa troisième ronde avec un pointage de -2, 68 pour demeurer à un coup du meneur. C’est Rottluff qui s’est démarqué comme l’homme à battre lors de la quatrième ronde en effectuant six oiselets sur ses 13 premiers trous pour prendre les devants à 16 coups sous la normale.

« J’ai bien joué. En débutant la journée, je ne savais pas le déficit que je devais rattraper, alors ça été une longue journée et j’ai bien joué., » a dit Rottluff, déjà champion cette saison du Bayview Place Cardtronics Open présenté par Times Colonist, et aussi la saison dernière au SIGA Dakota Dunes Open.

Newcomb, qui devait effacer un déficit de quatre trous avec neuf trous à jouer, avait besoin d’une étincelle et l’a trouvé dans les mots encourageants de son cadet Dave Kakoschke, membre au club Windermere.

« Dave m’a aidé sur le neuf de retour. Je marchais sur l’allée au dixième, ma balle était dans une position difficile, et il m’a dit, ‘sortons-nous du trouble ici, et allons faire quelques birdies’. Ça m’a motivé, et les choses ont commencé à bien aller, » a dit Newcomb, qui a ensuite réussi trois oiselets d’affilés pour revenir à un seul coup du meneur.

Newcomb a continué son jeu agressif, et il a réussi un coup roulé de 15 pieds au 17ième trou, pour amorcer le dernier trou à égalité avec Rottluff.

« Je savais que si je ne performais pas à la fin, ça fait partie du golf, » a dit Newcomb, qui a mentionné que l’adrénaline l’a aidé a survivre le marathon de dimanche. « Quand on a une chance de gagner, c’est facile maintenir le niveau d’énergie. »

Le gradué de l’université Murray State avait une chance de remporter la victoire au 18ième trou, mais son coup roulé était à court. Les trois premiers trous de prolongation se sont soldé avec des normales, Rottluff a manqué deux opportunités d’oiselets, tandis que Newcomb a presque réussi l’oiselet une fois.

Après avoir joué le 18ième trou pour une cinquième fois dimanche, Newcomb a enfin réussi un oiselet, et a envoyé son poing en l’air pour annoncer sa victoire à la foule.

« Je croyais avoir manqué mon coup roulé, » a admis Newcomb, en parlant de son coup roulé pour la victoire. « J’en ai donné un peu plus, et quand la balle était à cinq pieds, je me suis dit ‘je ne crois pas que ce roulé peut manquer le trou.’ La balle a pénétré sur le bord du trou, c’était un sentiment incroyable. »

Cliquez ici pour le classement complet.

Articles connexes