Connexion
MENU

Pas de victoire pour Anne-Catherine, mais du jeu solide

Par Mario Brisebois
Anne-Catherine Tanguay (Symetra Tour)

En tête par un coup avec une journée à faire au tournoi Guardian de Prattville, en Alabama, Anne-Catherine Tanguay a terminé 5e en fin de semaine à cette étape de la série Symetra.

Maintenant que son année à la LPGA est scellée, la porte-couleurs d’Équipe Canada a opté de retourner à son circuit alma mater chez les professionnelles en prévision du retour aux qualifications annuelles de 2019 aussitôt que du 22 octobre au 3 novembre.

L’idée est de garder la main. Depuis son retour en août après une pause d’un mois, elle a élevé son jeu, obtenant notamment une 16e position au tournoi de Portland, Oregon, pour un sommet personnel à la LPGA.

La vraie priorité 

 Anne-Catherine s’était hissée au sommet à Prattville grâce à deux cartes identiques de 66 pour un cumulatif de moins douze. Elle a égalé la normale 72 à sa troisième et finale sortie avec un boguey au 18e. C’est quatre coups de plus que la titulaire Kendall Dye. L’Américaine état en feu dimanche et elle a bouclé avec 66 pour un combiné de moins 16.

Anne-Catherine a été gagnante à la tournée Symetra l’an dernier, mais cette fois, c’est davantage la préparation afin de retourner dans les ligues majeures de la LPGA plus que la victoire qui est l’essentiel. «Mon jeu se situe où je le veux et je continue de travailler dans cette direction pour les prochaines semaines», avait décaré Anne-Catherine en point de presse samedi.

Maude-Aimée LeBlanc devra aussi retourner aux sélections de la LPGA dans un mois ce qui vient vite.