Connexion
MENU

Omnium canadien: est-ce la bonne année pour les Québécois cette fois?

Par Mario Brisebois
Chris Crisologo (Golf Canada)

Est-ce cette année qu’un talent du Québec parviendra à participer aux quatre journées   de l’Omnium canadien RBC? En vertu d’une carte de 71 (-1) au club Glen Abbey, à Oakville, en Ontario, Joey Savoie, un amateur du club Pinegrove, se retrouve dans une intéressante direction avec ses trois oiselets versus deux bogueys.

À sa première expérience à la PGA, Joey se situe 83e.

Stéphane Talbot a été le dernier à disputer l’Omnium de fil en fil. C’était en 1997 à Royal Montréal.

Hugo et Marc-Étienne en mode rattrapage

Le défi s’annonce déjà très compliqué du côté de Marc-Étienne Bussières, du club LongChamp avec son 75.

Le double champion à la PGA canadienne (pros et adjoints) n’a pu se remettre de sa séquence boguey-boguey-boguey en milieu de partie.

Un délai de 2h14 en fin de journée fait que la fin de la fin du premier parcours ira à vendredi matin.

Hugo Bernard, de Laval-sur-le-Lac, effectuait un beau retour. Plus trois après huit trous, il avait réduit la marge à plus un après 13 trous au moment du report. Il a termine sa ronde en mati

Il a complété sa ronde aux aurores vendredi et inscrit 76.

 

Le meneur à 63 et qui a joué quoi?

Robert Garrigus est le meneur à 63, un coup devant Adam Schenk.

Chez les noms connus, Ian Poulter a fait 66, Dustin Johnson 68, Matt Kuchar 69 et Bubba Watson 70, tout comme le Canadien Adam Hadwin.

Tommy Fleetwood était à moins cinq et Sergio Garcia à moins quatre sur le terrain lors de la suspension définitive du jeu en raison de la noirceur alors que Brand Snedeker était à moins trois.

Chez les 21 Canadiens inscrits, David Hearn et Nick Taylor ont fini avec 68 chacun, tout comme l’amateur Chris Crisologo.

 

Articles connexes