Connexion
MENU

Max Gilbert obtient sa place en finale et… en 2016

Malgré une carte somme toute respectable de 71 (-1) en conclusion dimanche, Max Gilbert a glissé de la 2e position le matin à la 10e au classement final en septuple égalité à la Classique celtique de Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Il a scellé les quatre jours à -15, sauf que l’Ontarien Taylor Pendrith (68) et Cheng-Tsung Pan (66) ont scellé à -19.

Le Taïwanais a ravi le chèque de 31 500$ tiré du magot de 175 000$ au 2e trou de la prolongation.

Gilbert a néanmoins beaucoup gagné.

Ce résultat mérité avec des efforts de 70-66 et 66 les trois jours précédents lui ont  permis d’obtenir sa meilleure position du calendrier.

Sa 55e position au classement des boursiers avec 11 438$ permet au golfeur de St-Georges de faire sa place pour le Championnat Liberté 55 de fin d’année à London, cette semaine.

Seuls les 60 premiers ont été retenus ce qu’il a aussi réussi avec ses 28e et 11e échelons à Peterborough et Kingston les deux semaines précédentes. 

Sait-on jamais pour la suite, il avait surpris tout le monde en sortant victorieux à London en 2013.

Toujours dans la catégorie des gains, Max Gilbert a obtenu un rôle de permanent au circuit canadien l’an prochain ce qui n’est pas rien étant  le seul de la province à avoir réussi.

PARTICIPATION ACCRUE…

Au total, ils étaient cinq du Québec au circuit canadien la semaine dernière ce qui représente un sommet cette année.

Une recrue dans les rangs professionnels ayant gradué de la NCCA à la fin mai, Raoul Ménard, de Pinegrove, n’a pas joué de veine. Ses deux rondes de 70 et 72 pour moins -2 au combiné lui ayant fait rater la coupure par un coup.

Seul autre régulier de la province avec Max Gilbert, Beon Yeong Lee, de Saint-Raphaël, voudra oublier 2015 au plus tôt, ses comptes de 71 et 74 lui ayant encore fait subir l’élimination.

Tous deux sur la liste de rappel, Jean-Philip Cornellier, du club Cowansville, et Sonny Michaud, de Rouyn-Noranda, ont joué 76 et 71 ainsi que 70 et 77 pour un congé forcé en espérant être de retour à temps plein l’an prochain via  un retour aux qualifications. 

Articles connexes