Connexion
MENU

Marc-Étienne Bussières garde le cap chez les adjoints de la PGA Canada ; Julien Sale triomphe en NCAA

Par Mario Brisebois
Marc-Etienne Bussieres (PGA of Canada)

Marc-Étienne Bussières est passé d’une égalité au sommet du classement à la 3e place du championnat Callaway des professionnels-adjoints du Canada à Calgary.

Après une carte de 65 en ouverture, le champion en titre et représentant du club LongChamp, à Sherbrooke, a inscrit 69, mardi.

Avec une journée à faire, il occupe le 3e rang à quatre coups d’Albert Pistorius (66-64), un Albertain originaire d’Afrique du Sud. Celui a déjà évolué au circuit d’Europe.

Bussières est prêt à relever le défi pour obtenir le doublé. « Il est parfois plus facile revenir de l’arrière que de maintenir l’avance », a-t-il déclaré.

Pierre-Alexandre Bédard, de Cap-Rouge, est 5e avec 66 et 71 et Sonny Michaud 10e en vertu des pointages de 70 et 68. Le Québec a terminé 2e au classement interprovincial. La victoire est allée aux hôtes de l’Alberta.

Fait très rarissime à la NCAA, Julien Sale vainqueur à son premier tournoi 

Golfeur de l’été au Québec chez les amateurs avec ses victoires au Tunis et au Kent ainsi que sa 2e place au Championnat provincial, Julien Sale connaît un début fracassant à la NCAA

Recrue à l’université Arkansas State, Sale a déjà fait sa place au cercle des vainqueurs, lors du Challenge du magazine Golf Week à Cedar Rapids, en Iowa.

Des pointages de 69 et 67 ont valu au joueur du club Rivermead, dans l’Outaouais, la palme par trois coups ce qui va réjouir Goff Québec, dont son président Robert Bissonnette, aussi membre à Rivermead.

Il faut savoir que cela prend un et parfois plus afin de percer l’alignement en raison du niveau très élevé dans les rangs universitaires américains.

La troisième ronde a été annulée en raison de la pluie, mais le travail avait déjà été très bien fait par Sale notamment grâce à une de quatre oiselets de suite du 13e au 16e trou à son deuxième parcours pour un cumulatif de moins huit.

Julien Sale pourrait très bien recevoir le titre de sportif de la semaine à Arkansas State ayant également mené son équipe des Red Wolves au titre en équipe avec moins 23.

« Je suis très fier de Julien à sa première participation universitaire et de toute notre formation », de dire l’entraîneur Mike Hagen.

Il a dû se qualifier

Mis de côté au premier tournoi, Julien Sale avait dû se qualifier la semaine passée pour mériter son ticket en Iowa.

Bien sûr qu’il a maintenant fait sa place pour le prochain tournoi au Texas du 3 au 6 octobre et pour plus longtemps encore avec son brio.

Julien Sale est natif de l’Île de la Réunion et c’est dans l’Outaouais que sa famille a décidé de s’installer. Il a un jeune frère d’âge junior que l’on dit déjà très prometteur.

Il serait devenu à la fin juillet le premier à remporter la triple couronne au golf québécois n’eut été de la carte finale record de 63 de Loïck Laramée, un universitaire du Rouge et Or.

Articles connexes