Connexion
MENU

LPGA: Maude-Aimée À 18 trous de garder sa permanence à la LPGA

Par Mario Brisebois
Maude-Aimée LeBlanc (Bernard Brault/ Golf Canada)

Quand on dit que les qualifications de fin d’année représentent un immense test de stress, Maude-Aimée LeBlanc est là pour le prouver.

En 18 trous dimanche à Daytona Beach, elle jouera une très large partie de son année 2018. Après des cartes de 72, 69 et 73, Maude-Aimée a joué 72 samedi malgré un double boguey au 13e, une normale cinq, pour la 15e place en vertu d’un cumulatif de moins deux.

C’est très serré. Les vingt premières dimanche vont graduer au grand circuit en 2018. Or, Maude-Aimée se situe à la limite ou presque avec un seul coup comme marge de manœuvre et neuf filles qui lui soufflent dans le cou à moins un.

Membre de la LPGA pendant deux ans, elle doit refaire ses preuves, notamment en raison d’une blessure au dos qui lui a fait perdre deux mois à l’été. Un billet médical lui permettra de reprendre les tournois ratés, mais le défi dimanche est de retrouver sa permanence et rejoindre Anne-Catherine Tanguay, laquelle a déjà sécurisé sa place l’an prochain suite à sa 8e position dans les gains de l’année à la série de développement Symetra.

ELLES NE SONT QUE DEUX DU CANADA

Des sept Canadiennes, l’Ontarienne Brittanty Marchand est la seule autre survivante en inscrivant 67 après 73, 74 et 75, ce lui vaut le 34e échelon. Il fallait un combiné de plus quatre afin de poursuivre. Or,Elizabeth Tong (+6), Samantha Richdale (+11), Augusta James (+14), Jennifer Ha (+19) et Lorie Kane (+25) devront conséquemment toutes attendre un an de plus.

En revenant Maude-Aiméé LeBlanc, dites-lui que c’est l’ensemble du golf québécois qui poussera fort avec elle dimanche.

Articles connexes