Connexion
MENU

Long, court, OK!

Par Golf Canada/ Derek Ingram
(Golf Canada)

Variez la distance de vos coups sur le terrain d’exercice pour vous aider à en contrôler la précision sur le parcours.

< hr/>

Un des attraits du jeu d’approche est qu’il permet aux golfeurs de vraiment se distinguer, les uns des autres, sur le parcours. En peaufinant votre maîtrise des cocheurs, vous jouerez plus souvent la normale ou l’oiselet, même après une erreur au coup de départ. Et ça n’exige pas trop de puissance, car la plupart des coups sont de moins de 110 verges.

Dans cette optique, je vous recommande cet exercice, un de mes préférés, que j’appelle « Long, court, OK! » Je place trois marqueurs sur le terrain d’exercice, à 40, 60 et 110 verges, disons, et je demande aux joueurs – ici, Stuart Macdonald (à gauche) et Hugo Bernard (à droite) – de frapper trois balles vers chaque cible. Mais au lieu de leur dire d’envoyer chaque balle exactement sur la cible de 60 verges, par exemple, je leur demande de frapper la première balle à 55 verges, la deuxième à 65 et ensuite à régler leur coup à la bonne distance, soit à 60 verges.

La pratique de cet exercice « Long, court, OK! » aide le golfeur à mieux ressentir la distance exacte et à comprendre les petits ajustements qu’il doit appliquer à la vitesse et à la longueur de son élan pour contrôler la distance et toucher la cible. En sachant tirer profit de cette sensation, vous maîtriserez mieux votre jeu d’approche.

< hr/>

July_2017_web_FR

Cet article a été publié dans l’édition juin 2017 du magazine Golf Canada. Pour lire l’article dans le format original, cliquez sur l’image.

Articles connexes