Connexion
MENU

L’Italie sème ses poursuivantes au Championnat mondial junior féminin de 2018

Par Golf Canada
Alessia Nobilio (Golf Canada/ Golf Ontario)

OTTAWA, Ontario – C’était le brouillard complet ce matin au Club de golf Camelot d’Ottawa, mais lorsque le ciel s’est éclairci au début de la deuxième ronde, il n’y avait rien de nébuleux dans la performance de l’Italie, puisque Caterina Don et Alessia Nobilio ont inscrit de fumants scores de 66 (-6) pour propulser leur pays au sommet du classement, avec 11 coups d’avance, au Championnat mondial junior féminin de 2018.

L’Italie est maintenant à 17 coups sous la normale à ce championnat, suivie des États-Unis au second rang à moins -6 et de la Thaïlande à moins -4. La France et la Suède, qui pointent à moins -1, se partagent la dernière position du top 5. La France a réalisé la deuxième meilleure performance de la journée, retranchant 5 coups à la normale lors de la seconde ronde pour un score cumulatif de 139.

Nobilio, une Milanaise âgée de 17 ans, a remis une deuxième carte consécutive de 66 (-6) mercredi pour se forger un coussin de sept coups, avec un total de moins -12. Un trio de golfeuses est à ses trousses à égalité au second rang avec des marques de 132 (-5), soit l’Américaine Brooke Seay et la Thaïlandaise Atthaya Thitikul qui ont toutes deux inscrit des pointages de 71 (-1), tandis que l’Italienne Don, elle aussi âgée de 17 ans, a réalisé un score de six sous la normale pour égaler la performance de sa coéquipière – le meilleur score de la journée.

L’entraîneur de l’équipe italienne ne pourrait être plus ravi de la performance de ses golfeuses aujourd’hui.

« C’était une vraiment bonne journée, avec Alessia et Caterina qui ont inscrit des scores de six sous la normale. Nous avons été solides des jalons jusqu’aux verts, » affirme le stratège de la formation italienne, elle qui revient à peine d’une superbe sortie aux Championnat Mondial amateur par équipes en Irlande, y terminant au 6e rang.

« Nous avons tenu un bon entraînement ce matin et avons cherché à mieux comprendre les verts. Parce qu’ils sont tellement rapides, c’est très important d’identifier les endroits où il faut déposer le deuxième ou troisième pour se placer en bonne posture pour le coup roulé et réussir l’oiselet, » relate Trentin.

Ce fut une performance dominante à tous les niveaux pour l’Italie, comme en fait foi le drapeau tricolore qui trône au sommet du tableau des meneurs et du classement des équipes à l’aube de la troisième ronde.

La première formation canadienne composée de Céleste Dao (Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, QC), Ellie Szeryk (London, ON) et Tiffany Kong (Vancouver, C.-B.) a chuté d’un rang et se retrouve en 6e position, en vertu d’un score cumulatif de 2 au-dessus de la normale. Emily Zhu (Richmond Hill, ON), Sarah Beqaj (Toronto, ON) et Lauren Kim (Surrey, C.-B.), qui constituent la seconde formation canadienne, tirent de l’arrière avec une carte de +22 en 17e position. Dao demeure la meilleure Canadienne avec la normale, ce qui la place à égalité au 8e rang.

Le Canada est à la recherche de sa première médaille au tournoi depuis qu’il a remporté le bronze lors de la toute première édition du Championnat mondial junior féminin en 2014.

Le Championnat mondial junior féminin est une compétition annuelle organisée par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario, qui est reconnue par la R & A et par la Fédération internationale de golf. Un événement classé au niveau « A » par WAGR (World Amateur Golf Rankings), le Championnat mondial junior féminin en est à sa cinquième édition.

Il est possible de consulter le classement et d’obtenir plus de renseignements au sujet du tournoi en cliquant ici.

L’entrée au tournoi est gratuite. On peut se procurer plus de renseignements au sujet du Championnat mondial junior féminin en se rendant sur le site Internet du championnat.

Articles connexes