Connexion
MENU

Les nouveaux élus au Panthéon de Golf Canada et leur empreinte au Québec

Par Mario Brisebois
Rod Spittle

Bien que des Ontariens issus respectivement de Saint-Catharines et de Markham, Rod Spittle et Herb Page, qui ont été nommés cette semaine au Panthéon de Golf Canada par le comité de sélection présidé par l’ex-championne Sandra Post, ont leur empreinte au Québec.

En 1978, Rod avait littéralement dominé ses rivaux à Laval-sur-le-Lac pour ravir son deuxième titre canadien de suite chez les amateurs. Il avait ravi la palme par rien de moins que dix coups pour égaler le record appartenant à l’Américain Allen Miller, un ancien de la PGA sorti vainqueur en 1970 au club Royal Ottawa – situé au Québec malgré son nom.

Un champion au golf et dans la vie 

Il a attendu son admissibilité au circuit des Champions (50 ans) pour accéder à la PGA. Avant, il a travaillé dans le milieu de l’assurance ayant opté d’élever sa famille avant de tenter l’aventure.

À la retraite de la carrière active qu’il a prise à 63 ans à la fin de la saison dernière, il a néanmoins gagné une fois chez les vétérans, où il a été un gentilhomme exemplaire.

« Rod était toujours là à s’informer s’il pouvait aider », de dire David Skitt, directeur du Championnat de Montréal (4 ans) et de Québec (une fois), où le golfeur se faisait toujours un honneur d’être participant comme peuvent en témoigner les membres du Fontainebleau, de la Vallée du Richelieu et La Tempête, où il est passé ces dernières années,

Le recrutement s’est fait ici

Âgé de 67 ans, Herb Page est un entraîneur à la barre de Kent State, une institution évoluant en division un de la NCAA. Il est élu dans la catégorie des bâtisseurs.

Il a ouvert plus que personne les portes aux Canadiens dans des universités américaines et permettre des bourses pour défrayer les études. Ils sont plus d’une trentaine à en avoir profité.

Au Québec, Herb a recruté Jean-Philippe Paiement. Il faut ajouter le champion junior canadien Christopher Vandette qui se joindra à Kent State en septembre prochain.

Herb Page a aussi été impliqué au sein de la formation féminine de Kent State, laquelle a compté Véronique Drouin et Josée Doyon dans ses rangs chez les talents d’ici.

Rod Spittle et Herb Page seront officiellement intronisées au Panthéon canadien dans le cadre de l’Omnium du Canada RBC, un tournoi devancé à la première semaine de juin à partir de cette année. Ce sera à Hamilton.

Lors de l’annonce mardi matin par téléconférence, il y a eu des moments forts.

Des noms connus de la PGA tels Larry Nelson, Ben Curtis et Joey Sindelar ont témoigné tour à tour de leur appréciation et de leur reconnaissance, le tout sous la gouverne de l’illustre Sandra Post.

« Nos deux hommes étaient fort émus », me mentionne Philippe Riel, notre ami de Golf Canada.

Articles connexes