Connexion
MENU

L’équipe de Ski des Sommets (ex-Saint-Sauveur) à la gestion du Club de golf Lachute

Par Mario Brisebois
Daniel Kalisz/ Getty Images

Afin d’assurer les opérations golf au cours de la saison qui approche, les propriétaires du club Lachute font appel à un géant… du ski.

 

En effet, le groupe des Sommets de la Vallée, nom donné depuis l’an passé à l’organisation du Mont Saint-Sauveur et moult autres stations des Laurentides, a été choisi pour assurer la gestion. Les Sommets garde son parc aquatique pour la période estivale et le golf ne fait que s’ajouter. Une conférence de presse sera tenue jeudi, à Montréal, pour confirmer le tout.

La famille Beaudet gérait Lachute depuis la vente à Board, un groupe d’investisseurs asiatique ayant des bureaux ici. Pour rendre une histoire courte, celle-ci a toutefois fait savoir durant l’entre-saison qu’elle ne désirait plus garder Lachute dans ses opérations. Très franchement, ceux qui connaissaient la situation se sont inquiétés de l’avenir de Lachute.

La LPGA y a déjà disputé l’Omnium canadien (Classique duMaurier). La PGA y a tenu un champion canadien des pros de clubs. Une douzaine de vedettes de la PGA, dont Nick Price, qui venait de gagner la Série Mondiale la veille, y ont joué un Pro-am de prestige. L’unique Arnold Palmer y a déjà fait une visite pour un méga-projet. Son cadet était Gary Taylor, alors adjoint-pro local. Une étoile du golf canadien, Stan Leonard y a été ambassadeur.

L’industriel local Gilbert Ayers a été le propriétaire fondateur des 36 trous dessinés par l’architecte Howard Watson, dont un des deux parcours compte six normales cinq, six normale quatre et six normales trois.

Les Sommets de la Vallée n’arrivent pas sans expérience dans le domaine. L’ancien groupe Sant-Sauveur était proprio de Jay Peak lors la construction du golf au pied des pentes.

 

Pour oublier la neige…

Après l’Expo Golf de la Rive-Sud, place à celui de Montréal cette fin de semaine à la Place Forzani, à Laval.

 

Les adieux à Jerry Anderson 

Un dernier hommage à Jerry Anderson, né à Montréal, gagnant deux fois de l’Omnium du Québec, membre des circuits de la PGA en Europe (il a remporté leur tournoi des Maitres avec une fiche de -27 en 1984) et aux États-Unis et élu du Panthéon de la PGA du Canada, lui sera rendu jeudi à Cambridge, en Ontario.

Un héros trop méconnu du golf canadien, Jerry est décédé en fin de semaine dernière au trop jeune âge de 62 ans.

Nos condoléances à Barbara et à la famille

 

Nos golfeuses en action 

En plus d’Anne-Catherine Tanguay, Maude-Aimée Leblanc est aussi à Phoenix pour disputer la Coupe Founders de la LPGA, à compter de jeudi.

Articles connexes