Connexion
MENU

Le Vieux Lennox devient une piste de ski sanctionée par la FIS

Par Mario Brisebois

Connaissez-vous beaucoup de golfeurs qui ont si hâte à la neige? La réponse est oui au club Vieux Lennox, propriété de l’Université Bishop, qui ajoute le ski de fond à ses activités.

Déjà en cours, les travaux y seront complétés avec expertise dès le 30 novembre.

Il existe une belle synergie entre l’institution et les experts.

La boucle de 3,3 km sur le sympathique neuf trous est aménagée de concert avec le club de ski de fond du Mont Orford, ce qui apporte déjà des résultats très positifs à de nombreux égards.

Il faut savoir que le directeur de course René Pomerleau aussi officiel de grade cinq et ingénieur forestier, ce qui est beaucoup.

UNE COURSE NOR-AM DÈS CET HIVER 

Bien que le tracé ne touchera pas ou peu aux allées du golf, on dit que la coupe de bois y sera minimale dans le corridor de 9 mètres en largeur tellement la nature y est bien appropriée à la co-vocation.

En passant, notons que le site du Vieux Lennox appartient à l’histoire du golf dans la région et au Canada ayant été fondé en 1897.

Et ne doutons pas de la qualité du site puisque celui-ci obtiendra sa sanction de la Fédération que le club Orford et ni l’ensemble de la région ne possédait pas pour la distance.

Plus encore, une étape de la Coupe du Québec étiquetée Nor-Am, le plus haut niveau après la Coupe du monde, y attirera entre 300 et 400 fondeurs en février.

Parlant de participation, le club Orford, associé à Bishop dans cette heureuse initiative compte quelque 500 membres et aura bien sûr accès aux installations en plus des étudiants et de la population de Sherbrooke et des environs.

«Voilà un moment exceptionnel qui exprime deux grandes valeurs de Bishop, soit l’excellence et la collaboration», de dire Michael Goldbloom, recteur de Bishop, au journaliste Jérome Gaudreau, de la Tribune.

«Nous avons obtenu en trois mois de discussions avec Bishop ce que nous attendions des années et des années», d’ajouter René Pomerleau à Jean-Guy Rancourt du même journal.

PLUS CRÉATIF QUE DISPENDIEUX 

Bishop est une des deux universités au pays avec UBC à posséder son golf, mais devient la seule à offrir des installations de ski de fond.

Directeur des programmes sportifs, Matt McBrine a parlé de l’ajout du ski de fond au réseau des Gaiters au sport universitaire.

D’autres activités régionales et locales vont se greffer avec le temps.

Bien sûr que  Betrand Collin, efficace administrateur du Vieux Lennox et nouvel élu à Sherbrooke dans le rôle d’échevin, et Gary Labrecque, surintendant du golf, sont mis à contribution.

Le pavillon du golf sera utilisé à l’instar d’une partie de l’équipement pour damer les sentiers, ce qui fait qu’on évoque 30 000$ pour la réalisation.

Dans une prochaine chronique, on reviendra sur le ski de fond pour aider les finances des clubs de golf… surtout avec le nouvel élan à la glisse par le champion du monde Alex Harvey.

Articles connexes