Connexion
MENU

Le prototype Vokey revient chez lui

Par Meggan Gardner/ Golf Canada

C’est un rapatriement, en quelque sorte, qui a débuté par un coup de fil inattendu d’Andy Bean, gagnant de 11 tournois sur le Circuit de la PGA.

« Meggan, m’a-t-il dit, j’ai toute une surprise pour vous. Est-ce qu’au Musée et Temple de la renommée du golf canadien, vous aimeriez avoir le tout premier cocheur Vokey utilisé sur le circuit? »

Mon cœur a bondi de joie. Non seulement je recevais un appel d’un champion du Circuit de la PGA, mais il m’offrait un artéfact extraordinaire qui a révolutionné l’art de fabriquer les cocheurs. Aujourd’hui, les produits de Vokey Design sont utilisés par des golfeurs de partout dans le monde, à tous les niveaux – dont les champions majeurs Jordan Spieth, Adam Scott et Justin Thomas.

« Oui! ai-je répliqué avec enthousiasme. Avez-vous gagné des tournois avec ce bâton? »

« Malheureusement, a répondu Bean, je n’ai gagné aucun tournoi avec ce cocheur. Mais ce n’était certainement pas la faute du bâton! Et vous pouvez me citer. »

Bean m’a ensuite raconté comment il avait pratiquement volé le bâton à son créateur, le légendaire concepteur de bâtons et membre du Temple de la renommée du golf canadien Bob Vokey, ajoutant qu’il avait continué de s’en servir jusqu’à ce que le cocheur soit trop usé pour le jeu.

Quand Vokey s’est engagé à mettre au point des cocheurs pour Titleist, c’était une nouvelle aventure pour lui et pour Titleist. L’entreprise souhaitait faire une percée sur le marché des cocheurs et de son côté, Vokey se concentrait surtout sur la conception de bois, mais il avait toujours été fasciné par les subtilités des cocheurs et il connaissait les besoins des golfeurs, tant amateurs que professionnels.

À force de bricolage dans son atelier, il allait finir par créer un prototype assez convenable pour le mettre à l’essai sur le terrain. En 1997, alors qu’il assistait à un tournoi où jouait Bean, Vokey vint voir le golfeur sur le terrain d’exercice. Bean raconte que Vokey l’avait approché timidement pour lui demander de consacrer cinq minutes à essayer son prototype. Après quelques élans avec le cocheur Vokey, Bean dit à l’inventeur qu’il adorait son bâton et qu’il allait s’en servir toute la fin de semaine.

Vokey était abasourdi, tant par la réaction du joueur professionnel que par le fait que c’était son seul prototype. Il n’était pas destiné à servir en tournoi.

« Si vous êtes aussi bon fabricant de bâtons que je le pense, vous pouvez en faire un autre, a alors répondu Bean. Je joue avec celui-là cette semaine. »

Le prototype du cocheur est arrivé par la poste à Glen Abbey deux semaines après l’intronisation de Bob Vokey et de Judy Darling Evans au Temple de la renommée du golf canadien durant l’Omnium canadien RBC 2017.

Un petit mot l’accompagnait :

Chers Meggan et Golf Canada,

Avec le plus grand plaisir, je vous envoie le premier cocheur Titleist Vokey, spécialement après son intronisation par le golf canadien au Temple de la renommée.

Bob Vokey a été un élément important du golf et ce fut un honneur de le connaître et d’utiliser son équipement.

Meilleurs vœux,

Andy Bean

J’ai appelé Andy pour le remercier chaleureusement de son inestimable don à la collection d’artéfacts du musée. « Voulez-vous un reçu fiscal? », lui ai-je demandé.

« Non merci, ça va, a répondu Bean. Tout ce que je veux, c’est que si, pour quelque raison, vous vous débarrassez de ce bâton, vous le donniez au Temple de la renommée du golf mondial. »

Ça m’a fait rire, et j’ai confirmé mes intentions : « Ne vous en faites pas, Andy, il est chez lui, maintenant. »


July_2017_web_FR

Cet article a été publié dans l’édition septembre 2017 du magazine Golf Canada. Pour lire l’article dans le format original, cliquez sur l’image.

Articles connexes