Connexion
MENU

Le Canadien Adam Hadwin joue une ronde de 59 au Défi CareerBuilder

Par La Presse Canadienne
Adam Hadwin (Jeff Gross/ Getty Images)

LA QUINTA, Calif. – Adam Hadwin a joué une ronde de 59 (moins-13), samedi, au Défi CareerBuilder, signant seulement la neuvième carte de 59 ou moins de l’histoire du circuit de la PGA – et la deuxième en 10 jours.

Dans des conditions fraîches après deux jours de pluie dans le désert, le Canadien âgé de 29 ans est passé à moins-13 grâce à un oiselet au 17e trou au club de golf La Quinta. Son coup d’approche au 18e trou, une normale-4, a atterri dans l’herbe longue en bordure du vert et il a dû se contenter d’une normale.

« Je ne sais pas encore quoi dire. Je n’arrive toujours pas à y croire, a déclaré Hadwin. Dans ce genre de situation, je pense que les gens parlent de tomber dans la zone et c’est peut-être ce qui m’est arrivé aujourd’hui. J’y pensais. Je connaissais exactement mon score. Je savais ce que je devais faire, mais ça ne m’a pas affecté. »

Justin Thomas avait inscrit un score de 59 (moins-11) la semaine dernière lors de la première ronde de l’Omnium Sony, qu’il avait éventuellement gagné. Hadwin a égalé le record du tournoi établi par David Duval, qui avait joué 59 (moins-13) sur le parcours Arnold Palmer en ronde finale lors de sa victoire en 1999.

Jim Furyk a établi un record de la PGA l’an dernier en jouant 58 (moins-12) au Championnat Travelers. Furyk avait aussi joué une ronde de 59 au Championnat BMW en 2013.

Hadwin, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, a pris les commandes du tournoi à moins-17, lui qui avait joué 71 sur le parcours Jack Nicklaus, jeudi, et 69 sur le parcours Stadium, vendredi.

Il est le premier Canadien à passer sous la barre des 60 dans l’histoire du circuit, et le premier depuis Duval à accomplir l’exploit sur un parcours avec une normale de 72.

« Je pense que ce qui me donne confiance est le fait de savoir que j’étais conscient de ce qui se passait et que je trouvais quand même le moyen de viser le 58, a raconté Hadwin. Malgré la nervosité, j’ai trouvé le moyen d’exécuter le plan à chaque trou.

« J’étais content de voir la balle tomber au 18e trou. La pire chose aurait été de rater un court roulé de trois pieds pour glisser à 60. Je ressentais du soulagement plus que de la joie quand j’ai quitté le vert. »

Hadwin a réussi 13 oiselets et cinq normales lors de sa ronde. Il a amorcé sa journée avec une normale avant d’enchaîner six oiselets. Il a ajouté un autre oiselet au neuvième trou pour un premier neuf du 29. Hadwin a ensuite réussi des oiselets sur les trous 11 à 15 et 17.

Le golfeur recrue Dominic Bozzelli accuse un coup de retard sur Hadwin après une ronde de 69 sur le parcours Nicklaus.

Hudson Swafford, meneur après la deuxième ronde, suit un coup plus loin à moins-15 en compagnie de Brian Harman, Bud Cauley et Chad Campbell.

Swafford a joué une ronde de 71 sur le parcours Stadium. Il a commis un double boguey au 16e trou, puis un boguey au 17e trou.

Harman (69), Cauley (65) et Campbell (66) ont joué à La Quinta, le plus facile des trois parcours.

Phil Mickelson a conclu sa journée avec un double boguey sur le parcours Stadium et il s’est contenté d’un 73. Il accuse huit coups de retard sur Hadwin à son premier tournoi après deux opérations au dos.

David Hearn, de Brantford, en Ontario, a joué 68 à La Quinta pour grimper à égalité au 43e rang à moins-7, tandis que Nick Taylor, d’Abbotsford, a inscrit un score de 70 sur le parcours Nicklaus et il se retrouve à égalité au 53e rang à moins-6.

Graham DeLaet, de Weyburn, en Saskatchewan, et Brad Fritsch, d’Ottawa, n’ont pas respecté le seuil de qualification pour la ronde finale. DeLaet a joué 70 sur le parcours Nicklaus et Fritsch a bouclé sa ronde sur le parcours Stadium en 73 coups.

Adam Hadwin (Jeff Gross/ Getty Images)
Adam Hadwin (Jeff Gross/ Getty Images)

Articles connexes