Connexion
MENU

Le Canada réduit l’écart en troisième ronde au Championnat mondial junior féminin de 2018

Par Golf Canada
Tiffany Kong (Golf Canada/ Golf Ontario)

OTTAWA, Ontario – Si la deuxième journée de compétition fut l’histoire de l’équipe italienne hier, c’est le Canada qui a montré ses couleurs jeudi au Club de golf Camelot d’Ottawa, où se déroulait la troisième ronde du Championnat mondial junior féminin.

La golfeuse de Vancouver Tiffany Kong a mené la charge pour Équipe Canada 1, qui a inscrit un score d’équipe de 134 (-10) pour retrancher dix coups aux Italiennes, qui sont toujours en tête l’aube de la ronde finale. Le trio formé d’Alessia Nobilio, Caterina Don et Emilie Paltrinieri s’est refroidi quelque peu après une première moitié de tournoi des plus torrides, inscrivant un score de 145 (+1). L’Italie a vu fondre son avance confortable de 10 coups à un maigre coup devant les États-Unis, qui se retrouvent au second rang après une étincelante ronde de 135, soit neuf coups sous la normale.

La Thaïlande a aussi connu une bonne sortie avec 139 pour se nicher au troisième rang. La première formation canadienne n’est donc qu’à trois coups des Thaïlandaises au quatrième rang et tentera demain de remporter une première médaille au Championnat mondial junior féminin depuis 2014.

En ce qui a trait au classement individuel, c’est toujours l’Italienne Nobilio qui domine, ayant réussi le meilleur score de sa formation en troisième ronde, un 69 (-3). Elle maintient ainsi une avance de sept coups sur sa plus proche rivale, l’Américaine Zoe Campos, qui a remis la meilleure carte de la semaine aujourd’hui avec 65. Elle rejoint la Thaïlandaise Atthaya Thitikul au second rang avec -8 pour la compétition.

« Je me suis bien débrouillée, ouais… je frappais bien mes fers et j’ai réussi beaucoup de roulés aujourd’hui, » raconte humblement la jeune golfeuse californienne.

« C’est le dix-huitième qui a été mon trou préféré aujourd’hui… j’ai raté mon coup de départ dans la fosse à droite, j’avais environ 130 à franchir, et j’ai frappé un fer 8 à moins de 15 pieds de la coupe et calé le roulé pour l’oiselet. Ça fait plaisir de terminer avec un oiselet, » de conclure Campos.

Pour sa part, Kong était détentrice de la meilleure carte du jour pour une grande partie de la ronde, un superbe score de 66 comprenant une séquence de cinq oiselets consécutifs en ouverture.

« J’ai vraiment bien démarré avec ces cinq oiselets consécutifs et j’ai réussi à maintenir la cadence, à réussir mes normales. Sur le neuf du retour, je me suis simplement dit que c’était un autre parcours de neuf trous et j’ai tenté de limiter les dégâts, car le neuf du retour est très difficile, » confie Kong, 17 ans, qui se retrouve ainsi ex aequo au 8e échelon du tournoi.

Céleste Dao, de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, Québec, mène toujours son équipe après 54 trous, à égalité pour le 5e rang avec moins -4. Brooke Seay des États-Unis est quatrième avec moins -7.

Emily Zhu (Richmond Hill, ON), Sarah Beqaj (Toronto, ON) et Lauren Kim (Surrey, C.-B.), qui constituent la seconde formation canadienne, sont en 18e position, après avoir inscrit un score cumulatif de 12 coups au-delà de la normale en troisième ronde.

Le Canada est à la recherche de sa première médaille au tournoi depuis qu’il a remporté le bronze lors de la toute première édition du Championnat mondial junior féminin en 2014, avec une formation incluant la championne de l’Omnium féminin CP de 2018 Brooke Henderson.

Le Championnat mondial junior féminin est une compétition annuelle organisée par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario, qui est reconnue par la R & A et par la Fédération internationale de golf. Un événement classé au niveau « A » par WAGR (World Amateur Golf Rankings), le Championnat mondial junior féminin en est à sa cinquième édition.

Il est possible de consulter le classement et d’obtenir plus de renseignements au sujet du tournoi en cliquant ici.

L’entrée au tournoi est gratuite. On peut se procurer plus de renseignements au sujet du Championnat mondial junior féminin en se rendant sur le site Internet du championnat.

Articles connexes