Connexion
MENU

La croissance de votre club passe par le golf junior

Par John Gordon
(Golf Canada)

Si vous souhaitez connaître l’enfant prodige du programme Premiers élans commandité par Acura, de Golf Canada, il vous faudra regarder du côté de Stephanie Sherlock.

Bon, d’accord, c’est certain qu’à près de 31 ans déjà, on ne peut plus vraiment parler d’un « enfant prodige », mais elle demeure en nomination pour le titre pour plusieurs raisons.

Ses premiers souvenirs de golf compétitif remontent à sa participation aux tournois Premiers élans de sa province natale, l’Ontario, et du Québec voisin. C’est là qu’elle a pris son envol vers une carrière junior et amateur jalonnée de succès. Elle fut membre de l’Équipe nationale du Canada entre 2006 et 2010 et gagna deux fois la palme de meilleure golfeuse amateur au pays, remporta le Championnat amateur féminin du Canada en 2007 et fut choisie au sein de l’Équipe amateur internationale du Canada en 2008. Après son séjour à l’Université de Denver, où elle reçoit le titre d’athlète « All-American », elle évolue pendant trois ans sur le circuit de la LPGA avant de déterminer qu’elle n’est pas faite pour la vie de golfeuse professionnelle.

Stephanie revient ainsi dans son patelin de Barrie, Ontario, pour travailler au club de golf où elle a fait ses débuts : le club Simoro Golf Links, propriété de ses parents Dave et Angela.

« Je venais à peine de revenir au club quand j’ai regardé autour de moi et me suis dit, sapristi, il n’y a presque pas de jeunes ici » se souvient-elle. Elle se tourne alors vers certains propriétaires et pros de clubs plus établis, qui ont des programmes de golf junior bien rodés, afin de découvrir leur secret.

Au-delà de leur dévouement commun au développement du golf, il y a un autre atout dans leur jeu : la programmation multifacette de Premiers élans.

La portée et l’envergure du concept Premiers élans est impressionnante et se déploie depuis les très jeunes golfeurs novices jusqu’aux échelons compétitifs amateurs de haut niveau. Depuis sa création en 1996, plus d’un million de jeunes golfeurs ont participé à l’un ou l’autre des volets du programme Premiers élans comme Apprendre à jouer, les cours mobiles, les championnats Premiers élans, le Défi junior d’habiletés, le Club des filles, la Ligue de golf junior de la PGA, ainsi que l’épatante initiative de terrain, Golf en milieu scolaire.

Golf en milieu scolaire est offert dans plus de 3 000 écoles primaires et 350 écoles secondaires à travers le pays. Le programme propose une initiation aux éléments de base du golf par le biais du curriculum d’éducation physique, avec l’aval de l’organisme Éducation physique et santé Canada. Près de la moitié des écoles participantes y sont invitées grâce au projet « Adoptez une école », qui voit un individu, un club de golf ou une entreprise effectuer un don pour faire bénéficier l’école du programme.

(Cliquez ici pour consulter l’étendue de la programmation offerte dans le cadre de Premiers élans commandité par Acura.)

Une partie intégrante des succès de Premiers élans repose sur la stratégie de « Connectivité », qui permet de rapprocher les écoles et les établissements comme les clubs de golf et les terrains d’entraînement.

Sherlock partage ses connaissances avec des écoliers de la 1ère à la 5e année de cinq écoles de la région qui font partie du programme Golf en milieu scolaire. Résultat, dit-elle, le club Simoro a vu la participation des juniors et des familles augmenter de manière considérable.

« Nous devons consacrer plus d’énergie à convaincre les jeunes de jouer au golf, pas seulement parce que nous avons l’avenir du sport à cœur, mais aussi parce que nous devons assurer l’avenir de notre industrie. Nous croyons que ce sera un investissement profitable à long terme. L’appui et le matériel que nous recevons de Premiers élans sont fantastiques ! »

Son message fait écho d’un océan à l’autre.

Wayne Allen, de Corner Brook, Terre-Neuve, s’occupe de trois programmes juniors à moins d’une heure de route de son club, le Blomidon Golf and Country Club. Tout comme Sherlock, il présente le programme Golf en milieu scolaire dans cinq écoles locales chaque hiver et constate son impact positif.

« Il y a six ans, le terrain de neuf trous de Deer Lake n’avait pas de programme pour les juniors, » confie Allen, qui participe au programme Golf en milieu scolaire depuis 10 ans et dont le propre club a remporté l’honneur de l’Établissement par excellence Premiers élans en 2014. « Nous avons lancé le programme avec seulement six jeunes. L’année suivante, il y en avait 20. Cet hiver-là, nous avons visité des écoles pour la première fois et, l’été d’après, nous avions 60 participants dans notre programme junior. »

Un bond de mille pour cent, en à peine deux ans. Impressionnant, dites-vous ?

Et l’impact s’observe au-delà du simple taux de participation chez les jeunes. Une des conséquences positives de l’explosion du golf junior fut le lancement par Blomidon de deux nouvelles catégories d’adhésion au club : une catégorie intermédiaire pour les enfants plus âgés et une catégorie pour les familles. Cette dernière s’est avérée nécessaire, selon Allan « parce que les parents venaient reconduire leurs jeunes au golf puis allaient prendre le lunch sur notre terrasse en attendant que leurs enfants aient terminé. Éventuellement, ils se sont dit, hé, qu’est-ce que je fais ici alors que je pourrais être en train de jouer au golf ! Le niveau d’adhésion a bondi et c’est dû à nos programmes pour les juniors. »


Pour en savoir plus au sujet de Premiers élans commandité par Acura, communiquez avec Adam Hunter en lui écrivant à ahunter@golfcanada.ca ou faites-lui signe sur Twitter.

Articles connexes