Connexion
MENU

Jason Millard mène après deux rondes du Championnat Financière Liberté 55

L’Américain Jason Millard, de Murfreesboro, au Tennessee, a signé une carte de 63, sept coups sous la normale, vendredi au Highland Country Club, pour prendre les devants à mi-chemin du Championnat Financière Liberté 55, dernier tournoi de la saison 2015 au Circuit Mackenzie PGA TOUR Canada.

Le golfeur de 26 ans, qui a réussi sept oiselets et un aigle et commis deux bogueys, affiche dix coups sous la normale et devance par trois coups le champion en titre Ryan Williams, de Vancouver, le meneur à l’Ordre du mérite, J.J. Spaun, et les Californiens Ben Geyer et John Catlin, meneur après la première ronde.

Le Québécois Max Gilbert, de St-Georges de Beauce, a ajouté un 68 à son 66 de la veille et est l’un des huit golfeurs ex æquo au sixième rang à moins-6.

« Le parcours n’est pas facile, mais j’ai calé plusieurs roulés, ce que je ne parvenais pas à faire depuis quelques mois », a dit Millard qui s’est présenté à London au 30e rang de l’Ordre du mérite même s’il a évité le couperet une seule fois à ses quatre derniers tournois.

« Je ne jouais pas tellement mal, ayant raté la coupure par un ou deux coups, d’ajouter Millard. J’espère continuer à jouer aussi bien au cours des deux prochains jours. »

Le meilleur résultat de Millard cette saison a été une égalité au deuxième rang du Bayview Place Island Open présenté par Times Colonist sur un parcours, le Upland Golf Club, qui ressemble étrangement à celui du Highland Country Club.

« J’en ai fait la remarque à un partenaire de jeu lors d’un parcours de reconnaissance », a souligné Millard qui a terminé trois fois parmi les 25 premiers cette saison au Mackenzie Tour.

Williams, qui en était à sa première victoire au Mackenzie Tour à ce championnat l’an dernier, s’est rapproché du sommet du classement en étant l’un des quatre golfeurs à jouer une ronde sans boguey de 65 vendredi tandis que Spaun s’est maintenu à égalité au deuxième rang à moins-7 avec John Catlin, meneur après la ronde initiale, et Ben Geyer, 60e à l’Ordre du mérite et le dernier à obtenir son laissez-passer pour le championnat de fin de saison.

« Grâce à mon fer droit, j’ai eu beaucoup de plaisir à disputer cette ronde sans commettre un seul boguey », a dit Williams qui avait été couronné champion avec une fiche de 14 coups sous la normale l’an dernier au Sunningdale Golf and Country Club.

Mackenzie Hughes, de Dundas, en Ontario, a inscrit des oiselets à ses deux deniers trous en route vers une ronde de 62 (moins-8), une nouvelle marque du parcours.

Articles connexes