Connexion
MENU

Golf Canada dévoile Équipe Canada 2017

OAKVILLE, ON ─ Golf Canada est heureux de dévoiler les noms des athlètes qui représenteront Équipe Canada au sein des formations nationales amateurs et de développement en 2017.

Au total, huit athlètes font partie des formations nationales amateurs (masculine et féminine) d’Équipe Canada, quatre dans chaque équipe.

Voici les athlètes sélectionnés au sein des formations amateurs d’Équipe Canada en 2017 :

FORMATION NATIONALE AMATEUR FÉMININE

Maddie Szeryk, Allen, TX, Golfeurs publics de l’Ontario (20 ans)
Naomi Ko, Victoria, C.-B., Royal Colwood Golf Club (19)
Jaclyn Lee, Calgary, AB, Glencoe Golf and Country Club (19)
Grace St-Germain, Ottawa, ON, Camelot Golf Club (18)

FORMATION NATIONALE AMATEUR MASCULINE

Jared du Toit, Kimberley, C.-B., Glencoe Golf and Country Club (21 ans)
Hugo Bernard, Mont-St-Hilaire, QC, Club Laval-sur-le-Lac (21)
Austin James, Bath, ON, Loyalist Golf and Country Club (21)
Stuart Macdonald, Vancouver, C.-B., Point Grey Golf and Country Club (21)

On trouvera ici les notes biographiques sur les formations nationales amateurs.

Golf Canada a aussi dévoilé les formations de développement (18 ans et moins) qui comprennent quatre filles et quatre garçons. La formation de développement vise à faciliter le développement continu des meilleurs jeunes talents du Canada.

Voici les athlètes sélectionnés au sein des formations de développement d’Équipe Canada en 2017 :

FORMATION DE DÉVELOPPEMENT FÉMININE

Mary Parsons, Delta, C.-B., Mayfair Lakes Golf Club (17 ans)
Monet Chun, Richmond Hill, ON, Summit Golf and Country Club (15)
Chloë Currie, Mississauga, ON, Mississaugua Golf and Country Club (16)
Hannah Lee, Surrey, C.-B., Northview Golf and Country Club (16)

FORMATION DE DÉVELOPPEMENT MASCULINE

A.J. Ewart, Coquitlam, C.-B., Pitt Meadows Golf Club (17 ans)
Peyton Callens, Langton, ON, Delhi Golf and Country Club (16)
Chandler McDowell, Springbrook, AB, Red Deer Golf and Country Club (16)
Max Sekulic, Rycroft, AB, Grande Prairie Golf and Country Club (17)

On trouvera ici les notes biographiques sur les formations de développement.

« Nous sommes très heureux de dévoiler les noms des jeunes golfeurs et golfeuses qui, en raison de leurs performances de la dernière année, représenteront le Canada dans le cadre de notre programme national », a déclaré Jeff Thompson, directeur en chef du sport à Golf Canada. « Notre programme vise à soutenir les joueurs à chaque phase de leur développement. Voilà pourquoi nous rassemblons ce groupe d’élite et les entourons d’entraîneurs de classe mondiale et d’experts en science du sport tout en leur proposant un calendrier d’entraînement et de compétition qui constitue un point de référence de leur développement dans une perspective globale. »

Golf Canada a aussi dévoilé le personnel d’entraîneurs d’Équipe Canada pour 2017. Derek Ingram restera entraîneur-chef de la formation amateur masculine, assisté de Robert Ratcliffe qui dirigera aussi la formation de développement. Chez les femmes, Tristan Mullally sera encore cette année l’entraîneur-chef de la formation féminine, assisté d’Ann Carroll qui supervisera tout particulièrement la formation de développement féminine. Tous les entraîneurs sont des professionnels de classe « A » de la PGA du Canada.

Les succès des athlètes des formations nationales amateurs et de développement de 2017 reflètent la contribution d’un groupe de soutien étendu qui comprend les entraîneurs personnels, les parents et les activités de haute performance des diverses associations provinciales de golf.

La formation Jeune pro de 2017 sera dévoilée à la mi-novembre.

Jared du Toit entreprendra sa deuxième année au sein de la formation nationale dans la foulée de sa performance exceptionnelle à l’Omnium canadien RBC 2016 où il a fait partie du dernier groupe de la ronde finale avant de terminer ex æquo au 9e rang et de se voir remettre le Prix Gary Cowan à titre de meilleur amateur. Né à Kimberley en Colombie-Britannique, mais établi à Calgary, en Alberta, du Toit a également revendiqué en 2016 des top 5 au Monroe Invitational et à la Coupe Porter, ainsi qu’une égalité en 15e place au Championnat canadien amateur masculin. Âgé de 21 ans, il a aussi fait partie du trio canadien qui, en septembre, s’est classé 9e ex æquo du Championnat mondial amateur par équipes. Fort de cinq top 10 à sa troisième saison sur le circuit de la NCAA, du Toit a été nommé capitaine des Sun Devils d’Arizona State pour la prochaine campagne, sa dernière dans les rangs universitaires.

Hugo Bernard, un Québécois de Mont-St-Hilaire, sera aussi de retour dans la formation nationale amateur. Au cours de la dernière saison, ce golfeur de 21 ans a remporté le Championnat canadien amateur masculin après en avoir été le vice-champion l’année précédente. Bernard a laissé une empreinte durable à sa première campagne avec les Lions de Saint Leo, en Floride, revendiquant six top 5 en huit tournois, y compris la 1re place du classement individuel du Championnat de la NCAA, Division II. À la suite de ses succès à Saint Leo, il a été nommé Joueur de 1re année par excellence en plus d’être sélectionné au sein de la 1re équipe All-American. Comme du Toit, Bernard a porté les couleurs du Canada au Championnat mondial amateur par équipes.  Plus tôt dans sa carrière, il avait été couronné champion junior du Québec (2012) et champion amateur de cette province (2013).

Comme du Toit et Bernard, le Vancouvérois Stuart Macdonald fera à nouveau partie de la formation nationale amateur. Âgé de 21 ans, il a récemment obtenu son diplôme de l’Université Purdue, en Indiana, où il a revendiqué sept top 10 au fil de sa carrière amateur avec les Boilermakers. En 2016, il a pris la 3e place du Championnat canadien amateur masculin et le 35e rang ex æquo de la Coupe Jones. Macdonald a été vice-champion du Championnat amateur masculin de la Colombie-Britannique en 2015.

Seule recrue au sein de la formation nationale masculine, Austin James, un Ontarien de Bath, s’est enfin taillé une place dans la foulée d’une saison exemplaire, à sa troisième année à l’Université Charleston Southern, en Caroline du Sud. Il a en effet été nommé Golfeur de l’année Big South après avoir dominé le classement individuel du Championnat Big South. En 2014, James a été sacré champion junior du Canada et, l’année suivante, il a atteint les quarts de finale du Championnat amateur masculin des États-Unis. Âgé de 21 ans, James est issu d’une famille où le golf est à l’honneur. Sa sœur Augusta est membre du programme national depuis plusieurs années, elle qui fait maintenant partie de la formation Jeune pro, tandis que leur père Geoff est le professionnel en titre, membre de la PGA du Canada, au Loyalist Golf & Country Club, le club d’attache de la famille James.

Chez les femmes,  Maddie Szeryk, qui possède la double citoyenneté américaine et canadienne, fera partie pour la troisième année de la formation nationale amateur. En 2016, Szeryk, 20 ans, une résidente d’Allen au Texas, a remporté le Florida State Match-Up et pris la 14e place ex æquo du Championnat canadien amateur féminin. Au fil de deux saisons à l’Université Texas A&M, Szeryk a revendiqué 12 top 10, étant nommé deux fois au sein de la 1re équipe All-SEC, elle qui, en 2014, avait été Golfeuse de 1re année SEC. En septembre, Szeryk a contribué à la 9e place du trio canadien au Championnat mondial amateur par équipes. En 2013, elle a été couronnée championne junior du Canada et, en 2015, championne amateur de l’Ontario.

Native de Victoria en Colombie-Britannique, Naomi Ko a conforté sa place au sein de la formation amateur au terme d’une impressionnante saison 2016 où elle a été sacrée championne junior du Canada et a gagné le Championnat amateur féminin de la PNGA. Elle s’est aussi classée dans le top 10 du Championnat canadien amateur féminin, de la Coupe Porter et du Championnat mondial amateur par équipes. À sa troisième saison à l’Université North Carolina State, elle a pris la 5e place ex æquo du Championnat ACC. Âgée de 19 ans, Ko a été sacrée championne junior de la Colombie-Britannique en 2014. En 2017, Ko fera partie pour une cinquième année du programme national, elle qui était membre de la formation de développement de 2013 à 2015.

Jaclyn Lee, de Calgary, entreprend également sa deuxième saison au sein de la formation amateur féminine. Cet été, l’Albertaine a gagné le Prix Marlene Streit, décerné à la meilleure amateur de l’Omnium féminin CP, en plus de remporter pour la deuxième fois le titre amateur féminin de sa province. Âgée de 19 ans, elle s’est classée à égalité au 3e rang de la Coupe Porter tout en atteignant les quarts de finale des championnats amateurs féminins de la PNGA et North & South. Cet ex-championne de la Finale nationale du Défi junior d’habiletés Premiers élans CN a partagé le 27e rang du Championnat canadien amateur féminin. À sa troisième année à  Ohio State, elle a revendiqué deux top 10 dans des tournois universitaires.

Grace St-Germain, âgée de 18 ans, complète la formation nationale amateur féminine après avoir passé deux saisons avec la formation de développement et une au sein d’Équipe Ontario. En 2016, St-Germain a remporté le Championnat amateur féminin de l’Ontario tout en étant vice-championne amateur du Québec une deuxième année de suite, titre qu’elle avait enlevé en 2014. Elle a clôturé la saison en se classant 20e ex æquo du Championnat canadien amateur féminin et en partageant la 9e place du Championnat canadien junior féminin, titre qu’elle avait décroché en 2014. Le mois dernier, St-Germain a joint les rangs des Falcons de Daytona State, un établissement de la NJCAA.

Articles connexes