Connexion
MENU

Gail Graham et le regretté A.V. Macan seront intronisés au Temple de la Renommée du Golf Canadien

Par Golf Canada

Le Musée et Temple de la renommée du golf canadien annonce fièrement que l’ancienne joueuse du Circuit de la LPGA Gail Graham et le grand architecte de parcours, feu Arthur Vernon (A.V.) Macan, seront intronisés en 2018 au Temple de la renommée du golf canadien.

Mme Graham a été élue dans la catégorie des joueurs et M. Macan, dans la catégorie des bâtisseurs pour ses réalisations en architecture de parcours de golf. Graham et Macan seront les 80e et 81e membres du Temple de la renommée du golf canadien.

« Le Temple de la renommée du golf canadien reconnaît les hauts faits de personnes exceptionnelles qui ont eu un immense impact sur le sport. Nous sommes honorés d’accueillir Gail Graham et le regretté Arthur Vernon (A.V.) Macan au panthéon du golf, a déclaré Sandra Post, présidente du Comité de sélection du Temple de la renommée. Gail était déjà une golfeuse accomplie lorsqu’elle a délaissé la compétition pour poursuivre une seconde carrière fructueuse en tant qu’administratrice de tournoi et de la LPGA. De son côté, Macan a énormément contribué au domaine de la conception de terrains de golf, notamment par ses réaménagements qui sont devenus synonymes d’excellence en matière d’architecture de parcours de golf. »

« Le moins que je puisse dire, c’est que je suis époustouflée et ravie, en toute humilité, a déclaré Graham. Je respecte et admire tous les membres du Temple de la renommée, et c’est pour moi un très grand honneur de me joindre à ces personnages formidables qui ont tant fait pour le golf canadien. »

En étant intronisé au panthéon du golf, Macan – que l’on appelait affectueusement « Mac » – devient le 5e architecte de parcours à recevoir les honneurs du Temple de la renommée du golf canadien.

« Mac était mon grand-père et, bien que je n’aie jamais eu le privilège de le connaître, je sens qu’il fait toujours partie de notre vie, a souligné Matthew Macan, l’un des sept petits-enfants de l’architecte. C’est un immense honneur pour notre famille et nous avons hâte de faire le voyage depuis la Grande-Bretagne pour être avec vous au Canada lors de la cérémonie. »

L’intronisation de Gail Graham et du regretté A.V. Macan au Temple de la renommée du golf canadien aura lieu le mardi 24 juillet 2018, Journée du Temple de la renommée, durant la cérémonie d’ouverture de l’Omnium canadien RBC sur le terrain du Glen Abbey Golf Club à Oakville, ON.

Gail Graham

Née le 16 janvier 1964 à Vanderhoof, C.-B., Gail Graham (née Anderson) était une golfeuse amateur et professionnelle chevronnée qui allait ensuite s’illustrer hors parcours à titre de gestionnaire et de communicatrice.

Gail GrahamAu fil de sa carrière de golfeuse accomplie, Graham, membre du Circuit de la LPGA pendant 15 ans (de 1990 à 2005), a récolté deux victoires sur ce circuit : la Classique Fieldcrest Cannon en 1995 et le Masters féminin Alpine d’Australie en 1997. Entre autres titres professionnels, elle a aussi glané celui de la Classique Manhattan Futures, sur l’ancien Circuit Futures, en 1988, ainsi que celui de la Classique de bienfaisance Wendy’s sur le Circuit des Légendes en 2016. Ayant remporté le Championnat féminin de la PGA du Canada en 1988, Graham a participé à l’Omnium féminin du Canada (aujourd’hui l’Omnium féminin CP) à 17 reprises et son meilleur résultat fut une finale ex æquo au 4e rang en 1998. Sur la scène golfique internationale, elle a aidé le Canada à remporter le Championnat du Commonwealth en 1987 et a représenté son pays à la Coupe du Monde Handa (2009-2013) et à la Coupe des Nations (1999-2000).

Athlète amateur remarquée ayant des attaches au Manitoba et en Colombie-Britannique, Graham a débuté au golf sur le parcours du St. Charles Country Club de Winnipeg. En 1982, elle remportait le Championnat junior féminin du Manitoba et allait ensuite récolter deux titres amateurs féminins du Manitoba (1983 et 1985). Nommée Golfeuse amateur de l’année 1983 au Manitoba, elle a représenté le Manitoba au sein de plusieurs équipes interprovinciales juniors et amateurs. En 1986, sa famille déménageait à Kelowna, C.-B., et la jeune femme était choisie pour représenter le Canada dans l’équipe mondiale amateur. Graham a aussi représenté la Colombie-Britannique sur des équipes provinciales amateurs en 1986 et 1987. Élue golfeuse « All-American » en 1986 alors qu’elle jouait pour l’Université Lamar de Beaumont, au Texas, elle y était coéquipière des Canadiennes Jennifer Wyatt et Dawn Coe-Jones, la regrettée golfeuse intronisée en 2003 au Temple de la renommée du golf canadien.

Au-delà de sa carrière au golf de compétition, Graham a également connu le succès comme gestionnaire, administratrice et communicatrice, ayant siégé au Comité exécutif de la LPGA (1994-1997 et 1999-2002), notamment à titre de présidente en 2001 et 2002. Elle a aussi présidé l’Association des propriétaires de tournois de la LPGA (2007 à 2013) et siège au Conseil d’administration du Circuit des Légendes depuis 2016, où on l’a élue présidente pour 2018. Graham a en outre travaillé pour plusieurs télédiffuseurs comme commentatrice et reporter de parcours sur le Circuit de la LPGA.

En 2002, elle était élue lauréate du Prix William et Mousie Powell par ses collègues du Circuit de la LPGA, en tant que golfeuse dont l’attitude et les actions incarnent le mieux l’esprit, les idéaux et les valeurs de la LPGA.

Arthur Vernon Macan

A.V. Macan est né en 1882 à Dublin, en Irlande, et son apport au golf canadien a jeté les bases de l’excellence en matière d’architecture de parcours au Canada. Macan a appris très jeune à jouer au golf, devenant tôt l’un des meilleurs golfeurs d’Irlande. Pendant qu’il étudiait le droit au Trinity College de Dublin, il participait à des championnats de haut niveau un peu partout dans les îles Britanniques, visitant les plus célèbres parcours d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande, dont il allait s’inspirer plus tard pour créer ses parcours si admirés.

Arthur Vernon MacanEn 1908, Macan émigrait au Canada avec sa jeune famille et en 1910, il s’établissait à Victoria où il devint membre du Victoria Golf Club. Champion amateur de Colombie-Britannique en 1912 et 1913, il remportait les titres amateurs du Pacific Northwest et de l’État de Washington en 1913.

La carrière d’architecte de Macan a pris son envol lorsque le parcours de Colwood (aujourd’hui le Royal Colwood), à Victoria, qu’il avait conçu en 1913, a accueilli le championnat de la Pacific Northwest Golf Association en 1922. On rapporte que le terrain de Colwood a séduit les golfeurs en compétition et peu après, Macan se voyait offrir d’aménager des parcours un peu partout dans la région.

Alors dans la trentaine, Macan se portait volontaire en 1916 pour servir comme officier du Corps expéditionnaire canadien lors de la Première Guerre mondiale. Blessé par un éclat d’obus en 1917, à la bataille de la crête de Vimy en France, il dut se faire amputer le bas de la jambe gauche à cause d’une septicémie au pied. Rentré au Canada après la guerre, il a continué de jouer au golf de compétition et de concevoir des parcours.

Au fil d’une carrière s’étendant sur cinq décennies, Macan a révolutionné l’architecture golfique tout au long de la Côte Ouest. Outre le Royal Colwood, son répertoire d’aménagements distinctifs comprend le Shaughnessy Golf and Country Club, le Marine Drive Golf Club et l’University Golf Club à Vancouver, ainsi que le Richmond Country Club  de Richmond, C.-B., entre autres. Il a également rénové plusieurs autres parcours réputés comme ceux du Vancouver Golf Club, du Victoria Golf Club, du Capilano Golf and Country Club et du Point Grey Golf and Country Club.

C’est Macan qui a inventé le système de drainage en zigzag permettant d’éliminer l’accumulation d’eau sur et sous les verts ainsi qu’alentour, un progrès important pour les parcours de cette région pluvieuse.

À l’étranger, les œuvres architecturales de Macan se retrouvent au Fircrest Golf Club (Tacoma, WA), au Columbia-Edgewater Country Club (Portland, OR), au California Golf Club (San Francisco, CA), au Broadmoor Golf Club (Seattle, WA) et à l’Overlake Golf and Country Club (Bellevue, WA).

En 1964, A.V. Macan décédait d’une crise cardiaque à 82 ans, alors qu’il travaillait au réaménagement du Sunland Golf Course (WA). Il fut intronisé en 1989 au Pacific Northwest Golf Association Hall of Fame.

Articles connexes