Connexion
MENU

Équipe Canada revient de l’arrière et termine 7e au Championnat mondial amateur féminin

Par Golf Canada
(Naomi Ko, Maddie Szeryk, Jaclyn Lee)

Maynooth, Irlande — Après une première journée difficile, le trio féminin qui représente le Canada s’est ressaisi pour terminer au septième échelon samedi, lors de la ronde finale du Championnat mondial amateur par équipes disputé à Carton House.

La formation canadienne a inscrit une marque finale de 137 (-7) pour poursuivre son ascension au tableau des meneuses, réussissant à faire oublier un score d’ouverture de plus +10 qui l’avait reléguée au 39e échelon au terme de la première journée.

Après cette première ronde difficile, les Canadiennes ont démontré de l’aplomb en retranchant 17 coups à la normale au cours des trois dernières rondes pour se retrouver au plus fort de la course lors de cette compétition bisannuelle. C’est Jaclyn Lee, de Calgary, qui a mené la charge en inscrivant une marque cumulative de moins -8 (76-69-72-65), bonne pour une égalité en cinquième position au niveau individuel.

Maddie Szeryk, de London, ON, a bouclé l’aventure à égalité en 46e position avec un score cumulé de quatre coups au-dessus de la normale. Naomi Ko, de Victoria, C.-B., s’est contentée d’une marque totale de plus +9.

Ce sont les Américaines qui se sont sauvées avec le titre par une marge de 10 coups, avec un score cumulatif de moins -29. L’ex-championne amateur du Canada, Jennifer Kupcho, de Westminster, Colorado, a donné le rythme aux États-Unis en inscrivant un score final de
moins -15, à deux coups de la médaillée, la Coréene Ayean Cho.

« Nous avons forgé une forte complicité depuis le tout début, tout particulièrement vendredi alors que nous étions toutes dans le pétrin, mais que nous nous sommes battues l’une pour l’autre, » affirme Kupcho, qui a remporté la couronne individuelle du circuit féminin de la NCAA en 2018. « Chacune d’entre nous voulait cette victoire pour l’équipe et je crois que c’était particulièrement évident après la journée de vendredi. Je crois aussi que c’est comme ça que nous avons forgé cette belle avance avant la ronde finale de samedi. »

Le Japon a remporté la médaille d’argent en inscrivant un pointage de 19 coups sous la normale, tandis que la Corée s’est emparée du bronze à un coup derrière elles (-18) – une cinquième médaille consécutive pour elles lors de cet événement.

Compétition bisannuelle, le Championnat mondial amateur féminin par équipes est disputé depuis 1964, l’enjeu étant le trophée Espirito Santo. En 2014, l’Australie a remporté le titre par deux coups devant une formation canadienne qui comptait sur Brooke Henderson (Smiths Falls, ON), Augusta James (Bath, ON), et Brittany Marchand (Orangeville, ON).

En 25 participations au Championnat mondial amateur féminin par équipes, les Canadiennes furent vice-championnes à quatre reprises.

Le Championnat mondial amateur par équipes est disputé au courant de quatre journées de parties par coups. Les pays participants peuvent déléguer des formations de deux ou de trois joueurs. Ce sont les deux meilleurs résultats qui sont inscrits après chaque ronde disputée et qui constituent le score total quotidien de chaque équipe. Le total des scores au terme des quatre journées de compétition représente la marque finale de l’équipe.

Cliquer ici pour consulter les résultats.

Le Championnat mondial amateur masculin par équipes suit du 5 au 8 septembre. L’équipe du Canada sera composée de Hugo Bernard, 23 ans, de Mont-St-Hilaire, QC, Joey Savoie, 24 ans, de La Prairie, QC et Garrett Rank, 30 ans, d’Elmira, ON, qui uniront leurs efforts afin de ramener le Trophée Eisenhower au pays.

Articles connexes