Connexion
MENU

Épaule endolorie: Pour éviter d’avoir mal, améliorez votre mobilité et votre prise de position.

Par Magazine Golf Canada
(Golf Canada)

L’épaule est la troisième partie du corps la plus souvent blessée chez le golfeur. Cela tient surtout à la vaste gamme de mouvements que cette articulation doit accomplir tout en maintenant sa stabilité durant ce geste particulier qu’est l’élan de golf.

En réalité, l’épaule est plus qu’une simple articulation, elle agit comme pivot moteur reliant la colonne thoracique, les côtes et l’omoplate. Ainsi, une contrainte physique commune à de nombreux golfeurs, et qui entraîne des douleurs à l’avant de l’épaule, résulte d’un manque de mobilité de la poitrine, du milieu du dos et de la colonne vertébrale à la cage thoracique. C’est souvent la conséquence d’un travail régulier, de fléchissements fréquents du dos. Bien des golfeurs transposent cette posture au golf, adoptant ce qu’on appelle la « posture en C » lorsqu’ils prennent position.

Cette posture permet à l’omoplate de glisser vers l’avant, ce qui provoque un pincement des muscles de la coiffe des rotateurs à l’avant de l’épaule.

Les deux principales façons de réduire les effets d’une épaule endolorie sur l’élan de golf consistent à améliorer la mobilité de la colonne vertébrale au milieu du dos ainsi que la prise de position. Voici comment:

Mobilité

Couché sur un rouleau de mousse ferme, genoux fléchis et mains soutenant la nuque, poussez lentement sur le sol avec vos pieds de manière à pivoter vers l’arrière sur le rouleau qui sert d’axe au milieu de votre dos. Si c’est trop dur, ajoutez une serviette pliée sur le rouleau pour amortir la compression du dos sur celui-ci. Répétez l’exercice pendant 20 à30 secondes, reposez-vous une minute, puis recommencez trois fois.

Position
Lorsque vous prenez position pour l’élan, au lieu de vous pencher sur la balle [A], avancez plutôt votre sternum (l’avant de la poitrine) vers la balle [B]. Cela ne devrait mobiliser qu’un quart de l’effort et vous permettre de redresser le centre de votre colonne thoracique sans avoir à faire trop d’efforts musculaires qui limiteraient votre capacité de bien pivoter durant l’élan.

Pratiquez ces deux exercices pendant trois semaines et vous verrez évoluer votre élan. Et surtout, vous aurez moins mal à l’avant des épaules.


July_2017_web_FR

Cet article a été publié dans l’édition juin 2017 du magazine Golf Canada. Pour lire l’article dans le format original, cliquez sur l’image.

Articles connexes