Connexion
MENU

En 1936, le meneur à L.A. était… Jules Huot. Et place aussi à l’actualité !

Par Mario Brisebois
Jules Huot (Golf Canada)

En cette semaine du tournoi Genesis, le nom commercial de l’Omnium de Los Angeles, saviez-vous qu’un Québécois se situait au sommet du classement à mi-chemin… en 1936. Il s’agit de Jules Huot.

Dans un très intéressant retour dans le temps, André Maltais rappelle que Monsieur Huot était, oui mesdames et messieurs, le co-meneur après 36 trous.

« Son 66 de la 2e journée l’avait placé sur un pied d’égalité, à 139, avec Art Bell et Harry Cooper, une vedette de l’époque », mentionne l’ami André, qui sait tout de la carrière du seul vainqueur de la province en PGA à l’Omnium General Brock en 1937.

André a été adjoint et plus tard le successeur de Monsieur Huot à titre de professionnel en titre à Laval-sur-le-Lac. Il est le biographe officiel de la légende dans son livre écrit en 2016.

«Monsieur Huot avait, finalement, terminé en 12e position. Il avait joué les deux dernières rondes avec le jeune Sam Snead. Cooper avait remporté la compétition avec un 274», poursuit notre historien.

« La bourse totale était de 8 000 $ et Cooper avait récolté 2 500 $, une somme énorme à l’époque. Je pense que Monsieur Huot avait gagné 40 $ », continue André Maltais, que l’on remercie pour les souvenirs… 82 ans plus tard, ce qui rend le récit encore plus précieux.

LE MULLIGAN… DE LA VIE 

L’expression est absolument vraie et propice à Bill Haas, impliqué dans un accident tragique survenu avant l’Omnium Genesis.

Le conducteur du véhicule Ferrari dans lequel il prenait place en retournant chez celui où il résidait, n’a eu aucune chance. Il est décédé sous l’impact.

Haas s’est retiré du tournoi Genesis. Il est retourné chez-lui en Caroline du Sud. Il a subi un choc certes, mais pas de fractures ce qui est un Mulligan et un miracle de la vie à la fois.

UN AS POUR LANCER LES 30 ANS DU VERSANT 

Le 30e anniversaire que le Centre de golf Le Versant célèbre cette année commence plus tôt pour une excellente raison.

Diane Di Menna, épouse du proprio Pascal qui a été très impliquée dans les opérations et le succès, a réussi un trou d’un coup au club Ospreys Point dans le secteur de Boca Raton, en Floride.

Bravo, d’autant plus qu’il s’agissait de son premier as.

À la barre de l’ensemble du complexe de 72 trous et tout le reste qu’elle dirige fort bien, leur fille Nadia mentionne que la date du 13 juillet sera celle d’une célébration spéciale dans le cadre des activités du 30e.

Pour poursuivre avec le volet des anniversaires, Mike Veilleux, professionnel émérite et très apprécié à la Vallée du Richelieu, s’est offert le jour de ses 71 ans une carte de… 71 à Titusville, aussi en Floride.

APPELLEZ-LE MONSIEUR LE PRÉSIDENT 

Ajoutez un titre au CV de Jordan Spieth. Suite à un vote, il est devenu le nouveau président du conseil des joueurs de la PGA, qui compte seize dirigeants. Billy Hurley III sollicitait aussi le poste.

Spieth succède à Davis Love III.

NOUVELLE DE… PYEONCHANG 

En cette deuxième semaine des Jeux, Max Oxford, longtemps Monsieur Titleist au Canada après avoir été à Milby et capitaine de la PGA du Québec, a un intérêt accru envers les Olympiques.

C’est que son fils est à PyeongChang. Lui et son groupe y ont invités par Sports Canada  et Air Canada.

Tim est le batteur du populaire groupe rock The Arkells, lequel joint Équipe Canada pour une série de spectacles destinés aux athlètes canadiens.

Ce n’est pas leur premier événement de l’année. Leur musique a été entendue au Super Bowl.

The Arkells est aussi en nomination dans trois catégories aux prix Juno.

Est-ce nécessaire de dire que Max Oxford, toujours actif sur les parcours des Cantons, est un papa très fier.

Articles connexes