Connexion
MENU

Échos du 19e trou

Par Mario Brisebois
Golf Canada

Madame Payette golfeuse

Très grande personnalité de la télé comme animatrice et auteure prolifique de même ministre influente (assurance auto, protection aux consommateurs et de la condition féminine entre autres) dans le gouvernement René Lévesque, la regrettée Lise Payette a aussi été …golfeuse.

Il faut remonter à Candiac en 1974.

À titre de directeur-fondateur de La Canadienne remportée en 1973 par Jocelyne Bourassa, Luc Brien a toujours eu le talent de multiplier les bons coups. Il notamment été champion de la PGA du Québec.

Mais un de ses plus excellents coups aura été de convaincre Madame Payette d’accepter la présidence d’honneur de la Classique Peter Jackson (le nouveau nom) présentée à Candiac l’année suivante. «Une  grande dame!» de dire Jocelyne qui a été interviewée bien sûr par l’animatrice.

En plus du golf, elle était présidente des mémorables spectacles de la Fête nationale sur le Mont-Royal.

On parle de golf, mais madame Payette aura été très généreuse de son attention envers le sport ce qui n’avait avant elle pas ou trop peu eu de place dans les émissions généralistes à Radio-Canada à l’époque.

Rappelons les tordants poèmes «Rosita-la-rondelle» écrits par André Rufiange et récités par le super timide Jacques Lemaire à «Appellez-moi Lise. Toujours au hockey, la brave dame avait participé à un entraînement du Canadien vêtue de l’équipement de gardien de buts pour affronter les tirs gentils des glorieux qui l’étaient vraiment durant ces années.

Plus tard, Madame Payette a été le choix de Serge Arsenault comme chef d’antenne des Olympiques à TVA, où nos chemins se sont recroisés. «J’avais accepté la présidence au golf en support à Jocelyne Bourassa», avait-elle dit en revenant dans le temps. «Place aux femmes» n’a-t-il pas été le titre de son émission pendant dix ans ou presque?

De Maui à la Coupe Ryder…

Alors qu’on allait aux nouvelles pour savoir comment Claude Brousseau, notre plus international des profs de golf, se débrouillait à Maui après les pluies diluviennes à Hawaii, voilà qu’un message tombe dans la boîte de courriels.

«Je passe septembre en France. Je suis à Vaudreuil, en Normandie pour y enseigner le «jeu court». Notre Académie a neuf ans», mentionne-t-il fièrement.

La suite va faire de grands jaloux. «Je profiterai du séjour pour aller assister deux jours à la Coupe Ryder USA-Europe au Golf National», ajoute-t-il.

Au golf aussi, le Rouge et Or a le numéro des Carabins

Il n’y a qu’au football où le Rouge et Or a gagné à Montréal au cours de la fin de semaine.

Trois de quatre titres au circuit de golf universitaire ont été enlevés par l’Université Laval lors de l’Omnium des Carabins tenus au club Summerlea, à Vaudreuil-Dorion.

Les équipes du R. et O. ont devancé les Carabins autant chez les hommes que les femmes.

Dans la répétition de Cap-Rouge au lancement du calendrier, Baptiste Mory a enlevé la palme aves ses cartes 73, 71 et 71 pour un combiné de moins un.

Ryan Mitchell, de Concordia, a suivi à quatre coups de retard. Aussi étudiante de Concordia, Kush Thiagaraj a fini première en vertu de ses comptes  77, 79 et 76 pour plus 16 et trois coups d’avance devant Catherine Gariépy, du R. et O.

Tous replongent le nez dans les livres durant deux semaines. On se revoit à la fin du mois pour la finale provinciale au club Islesmere, à Laval.

Tiger et Phil aussi

Le «scoop», le moins bien gardé dans le sport est certes la nomination de Tiger Woods et Phil Mickelson comme  choix du capitaine à la Coupe Ryder. Jim Furyk a fait un immense plaisir à la télé qui paie une fortune pour les droits. Il reste une sélection et espérant que justice sera faite envers Tony Finau.

Le Monday golf…

La LNF a de la compétition.

En plus du «Monday Football», voilà que s’ajoute le golf du lundi avec le report de la journée finale du Championnat BMW à Philadelphie.

Il faudra surveiller Justin Rose.

En plus d’être le meneur par un coup, le médaillé d’or olympique pourrait déloger Dustin Johnson du 1er rang mondial.

Le tournoi est disputé au club Arronomink, lequel n’est pas sans rappeler des souvenirs. En 1970, la Coupe Williamson y avait été présentée. Ex-joueur du Canadien et des Black Hawks ainsi que parfait gentilhomme, Dollard St-Laurent était capitaine d’Équipe Québec composée de son fils Michel, Serge Couture et bibi.

Rémi Bouchard en deuil

Nos condoléances à l’ami Rémi Bouchard suite au décès son père Armel, un brave homme. Les deux étaient à la pêche ensemble encore récemment.

Pour terminer…

Il reste un champion canadien à couronner dans la catégorie des adjoints-pros à Calgary la semaine prochaine. Marc-Étienne Bussières y défendra son titre…. Cette semaine, Maude-Aimée LeBlanc se situe 11e sur la liste des substituts au Championnat Evian en France… Hocan Olsson peut remiser des boîtes de déménagement. Après la mise en place au club Mount Bruno d’un processus de remplacement, voilà qu’il est reporté « pro» trois autres années.

 

 

Articles connexes