Connexion
MENU

Debbie Savoy-Morel élue Pro de l’année et tous les lauréats des Prix Méritas de la PGA du Canada

Par Mario Brisebois
Debbie Savoy Morel en compagnie de Sylvain Gaudet, du club Montcalm et Dominic Racine

Une autre preuve que les golfeurs professionnels du Québec poursuivent la relance de leur association après avoir été mis en tutelle par la PGA du Canada est le retour de la remise des Méritas de concert avec le groupe Pro Golf.

« En plus d’honorer l’excellence, voilà une autre chance de continuer à connecter avec   nos membres afin de poursuivre à bâtir ensemble, » déclare Dominic Racine en poste dans le rôle de directeur général depuis juillet.

L’hommage principal était la présentation du titre de Pro de l’année, lequel est allé à Debbie Savoy-Morel pour son impact à la barre du Mirage et son sport. Cette reconnaissance survient à un moment de transition majeure.

Debbie a été chaudement applaudie par ses collègues qui l’ont élue par une très forte majorité dans les votes. En prenant la parole, Debbie a remercié son équipe.

« Ce genre de prix ne se gagne jamais seule, » a-t-elle mentionné. Debbie a également profité de sa tribune pour transmettre un message à ses pairs.

« Afin de poursuivre la relance, il est important d’apporter notre appui et notre collaboration au président Steven Brosseau et son comité qui donnent leur temps bénévolement, » a-t-elle ajouté.

Jean-Philippe Moffet, du Manoir Richelieu a obtenu le prix de pro-gestionnaire et celui de la classe A a été décerné à Steve Deschênes, de Pinegrove.

Plus que mérité, un prix devient une célébration de carrière pour Debbie

Même un scénariste professionnel n’aurait pas fait mieux et je parle ici de Debbie Savoy-Morel, la première femme nommée professionnelle par excellence au golf québécois en attendant les annonces canadiennes, où elle se situe favorite en raison de son rayonnement ici et ailleurs.

Entre vous et moi, Debbie aurait pu et dû recevoir cet ultime hommage voilà cinq ans, dix et même bien avant.

Son travail depuis deux décennies et plus au club Le Mirage toujours en très étroite collaboration avec son directeur général René Noël constitue un modèle d’efficacité   dans la façon de faire.

La grande décision est prise

Cela dit, le moment pour les grands honneurs ne peut être mieux choisi lorsqu’on connaît toute l’histoire de Debbie auparavant nommée enseignante et « gentilhomme ».

Membre du Panthéon de Golf Québec depuis l’an dernier et avec un tournoi provincial portant son nom depuis quelques années, Debbie a l’habitude des prix sauf que celui-ci revêt un caractère particulier.

Une mention nécessaire et essentielle à faire est que Debbie se retrouve à un point de transition majeure dans sa vie professionnelle. Les membres du Mirage ont été avisés. Elle a pris la grande décision. Le temps est venu de profiter un peu plus du bon temps avec son mari Denis (Morel).

Là pour rester

De fait, l’annonce d’un nouveau pro pour joindre l’équipe en place surviendra aussitôt que ces jours-ci.

Qu’on lise bien ici : Debbie quitte ses fonctions administratives, mais pas le Mirage. Elle y sera présente la saison prochaine et plusieurs autres à venir.

Dans une décision populaire, René Noël nomme son amie Debbie professionnelle émérite du Mirage et proche conseillère.

Tel que mentionné au début, même un scénariste professionnel n’aurait pas pu faire mieux avec cette reconnaissance de ses pairs comme pro de l’année pour applaudir l’excellence de Debbie Savoy-Morel en même temps que célébrer une très belle carrière qui n’est pas terminée.

PS : au sujet des prix nationaux, les gagnants seront connus plus tard, mais avis aux dirigeants à Toronto – Debbie a déjà mon vote et celui de l’ensemble du golf au Québec.


Marc-Étienne Bussières honoré pour son jeu

Bien que la «nouvelle» PGA du Québec ne soit plus en large partie une organisation de tournois avec la nouvelle philosophie en place, la reconnaissance aux performances compétitives existe toutefois toujours.

Sans surprise, la distinction du meilleur golfeur est allée à Marc-Étienne Bussières, du club LongChamp.

Parmi ses principaux succès cette année, il y a les victoires aux championnats du Québec des pros et du Canada chez les adjoints cela une deuxième année de suite dans ce dernier cas. Bussières est aussi premier au classement des points de la PGA du Canada.

La relève en évidence 

De nouveaux noms ressortent cette année ce qui est bien pour assurer le renouvellement dans la profession et Benoît Lemieux est du nombre en ravissant la récompense d’entraîneur de l’année. Benoît est du groupe Golf Performance, qui appartient à Daniel Langevin.

Il dirige plusieurs talents de la relève, dont le champion junior canadien Christopher Vandette. Il dirige l’équipe du Cégep André-Laurendeau, championne provinciale, et celle du Collège de Montréal.

Kevin Bilodeau-Tremblay, de la Tempête, a mérité la distinction du meilleur enseignant.

Toujours dans la catégorie gala, mentionnons que Marc Foucault, du Lac Sainte-Marie, dans l’Outaouais, reçoit le prix de professionnel de l’année de la région d’Ottawa à laquelle il appartient pour des motifs de proximité.

On assure que les trophées, qui portent les noms de Jules Huot, Damien Gauthier, Jean-Paul Alary, Jean-Guy Regnaud et Richard Labonté à titre posthume, continueront d’être remis après leur restauration en cours. Un autre retour qui survient cette semaine sera le championnat des adjoints pour le trophée Ernie Findlay. Ce sera mardi, au club Beaconsfield.

TABLEAU DES LAURÉATS

Professionnel(le) par excellence: Debbie Savoy-Morel, Le Mirage

Compétiteur: Marc-Étienne Bussières, LongChamp

Pro-administrateur: Louis-Philippe Moffet, Manoir Richelieu

Pro classe A: Steve Deschênes, Pinegrove 

Entraîneur: Benoit Lemieux, Académie Golf Performance

Enseignant: Kevin Bilodeau-Tremblay, La Tempête

Candidat au titre national: Marc-Étienne Bussières, LongChamp

 Meilleure boutique: Pierre-Luc Bergeron et Maxime Beaulieu, B2Golf

Chef de file junior: Nicolas Quirion, Laval-sur-le-Lac   

Le 19e trou
Le club Le Victorien, à Mirabel, a été vendu. À moins d’un changement, l’endroit changera de vocation… À surveiller cette semaine, il y a le championnat collégial canadien. André-Laurendeau et Champlain/St.Lawrence sont les représentants du Québec… Le temps risque de ne pas être très chaud avec la présentation à Medicine Hat, en Alberta…. Il a commencé à neiger en Abitibi.

 

Articles connexes