Connexion
MENU

Coupe Ryder: les États Unis en avance par trois points avant les simples

CHASKA, Minn. – L’Europe devra réussir une remontée spectaculaire lors des matchs de simple, dimanche, si elle souhaite conserver la coupe Ryder.

Jordan Spieth et Patrick Reed ont conclu le dernier match du jour sur le 17e vert, couronnant un bon après-midi des Américains, qui mènent 9,5-6,5 avant la dernière journée du tournoi.

Les États-Unis ont gagné trois des quatre matchs disputés sous la formule quatre balles, samedi. Ils ont joué de chance quand Lee Westwood a raté un court roulé au 18e trou, ce qui aurait permis à Danny Willett et lui de partager les honneurs de leur duel contre J.B. Holmes et Ryan Moore.

L’Europe a remporté les trois dernières éditions de la Coupe Ryder, incluant en 2012 à Chicago, quand les États-Unis menaient 10-6 avant les simples.

Les Européens devront accumuler 7,5 des 12 points en jeu dimanche pour garder la coupe.

La journée avait pourtant bien commencé pour les Européens, quand ils avaient récolté 2,5 points en matinée lors des matchs selon la formule des coups alternés.

Les Espagnols Sergio Garcia et Rafa Cabrera Bello avaient effacé un retard de quatre points avec six trous à faire, faisant finalement match nul contre Reed et Spieth, ce qui réduisait l’avance des Américains à 6,5-5,5.

Rory McIlroy et Thomas Pieters avaient défait Rickie Fowler et Phil Mickelson 4-et-2, tandis que Justin Rose et Chris Wood avaient eu le meilleur par un contre Jimmy Walker et Zach Johnson.

Brandt Snedeker et Brooks Koepka avaient sauvé l’honneur des Américains en battant Henrik Stenson et Matt Fitzpatrick 3-et-2.

Les États-Unis ont toutefois répliqué en après-midi.

Spieth et Reed ont évité de revivre la catastrophe du matin et ils ont finalement défait Rose et Stenson 2-et-1, tandis que Mickelson et Matt Kuchar ont vaincu Martin Kaymer et Garcia 2-et-1. Du côté européen, McIlroy et Pieters ont continué leur bon travail en battant Koepka et Dustin Johnson 3-et-1.

Articles connexes