Connexion
MENU

Calculez votre handicap pour pouvoir vous mesurer à n’importe quel joueur

Par John Gordon
(Bernard Brault/ Golf Canada)

« Je ne suis pas assez bon pour maintenir un facteur de handicap. »

Craig Loughry, le directeur du handicap et de l’évaluation de parcours de Golf Canada, en a assez d’entendre cette phrase. Et selon le manuel de handicap de Golf Canada, « La raison d’être du système de handicap est de rendre le sport du golf plus agréable en permettant à des golfeurs aux habiletés différentes de pouvoir se mesurer l’un à l’autre de manière équitable. »

« Si vous jouez au golf régulièrement, vous tenez compte de vos scores d’une façon ou d’une autre, » remarque-t-il. « Vous avez une raison ou encore des raisons d’y jouer, que ce soit pour l’aspect compétitif individuel ou en groupe, pour vous divertir, pour socialiser, peu importe. Le jeu fait manifestement partie de l’horaire de vos activités : pourquoi alors ne pas garder le compte de manière courante ? »

« Si les golfeurs ne se souciaient pas de leurs scores, cela veut dire que les terrains de golf n’auraient pas besoin de fournir des cartes de score, mais apparemment ils les achètent par milliers chaque année ! »

Loughry a raison. Tout le monde tient compte de ses progrès dans à peu près toutes les facettes de son existence donc pourquoi ne le font-ils pas avec le golf ? Que ce soit dans le monde des affaires ou pour toute autre activité, on veut tous partir du même pied, pas vrai ? Avoir un facteur de handicap de Golf Canada vous fournit cet avantage.

De plus, on ne sait jamais quand le fait de ne pas avoir de facteur de handicap de Golf Canada peut revenir nous hanter. De ne pas connaitre son facteur de handicap pourrait vous forcer à jouer selon un facteur de zéro handicap.

J’ai d’ailleurs une anecdote à ce propos…

Il y a plusieurs années, on m’invita à participer à un Pro-Am. Lorsque je me suis présenté à l’inscription, on m’a demandé quel était mon facteur de handicap. Après avoir avoué ne pas en posséder un, on m’informa que je devrais jouer au facteur zéro, depuis les tertres de départ des pros. Quelques-uns de mes coups de départ ont à peine dépassé les jalons de départ assignés aux amateurs munis de facteurs de handicap (dont j’aurais dû faire partie). Évidemment, après cette humiliante partie, je me suis mis à saisir rigoureusement tous mes scores dans l’outil.

Mon épouse, qui tient compte assidument de son facteur de handicap, est invitée à jouer chaque été lors du tournoi annuel des membres et invités au club d’une de ses amies. Avant l’événement, le club fait parvenir un mot aux membres, qui indique que « c’est la responsabilité du membre de fournir un facteur de handicap d’une association de golf accréditée pour tous leurs invités. À défaut de le faire, les invités devront prendre le départ avec un facteur de zéro handicap. Veuillez noter que les cartes de score, les lettres ou les attestations à l’effet ‘qu’untel joue autour de 85’ sont inacceptables. »

Si vous détenez une adhésion de niveau Or à Golf Canada, l’un des nombreux avantages offerts est un facteur de handicap officiel. Il est facile de saisir vos scores ajustés en ligne ou à tout établissement membre de Golf Canada et il y a même une appli pour votre téléphone portable. Si vous n’êtes pas déjà membre, vous pouvez adhérer facilement en ligne — même si vous n’êtes pas membre d’un club — et commencer à saisir vos scores et observer vos progrès.

Maintenant que j’ai convaincu ceux d’entre vous qui ne comptabilisent pas les données courantes et exactes de leur handicap de le faire (il faut saisir tous ses scores par le biais du système Equitable Stroke Control), voici d’autres remarques quant au handicap.

Saisons actives

Malheureusement, la saison de golf au pays tire à sa fin. Chaque province détermine quelle est sa saison active pour les besoins de la publication des handicaps.

Les saisons actives de chaque province sont comme suit :

  • Colombie-Britannique : 1er mars au 15 novembre
  • Alberta : 1er mars au 31 octobre
  • Saskatchewan : 15 avril au 31 octobre
  • Manitoba : 15 avril au 31 octobre
  • Ontario : 15 avril au 31 octobre
  • Québec : 15 avril au 31 octobre
  • Nouvelle-Écosse : 15 avril au 31 octobre
  • Nouveau-Brunswick : 1er mai au 31 octobre
  • Île-du-Prince-Édouard : 16 avril au 14 novembre
  • Terre-Neuve et Labrador : 1er avril au 30 novembre

Vous partez dans le sud cet hiver ?

Si vous avez la bonne fortune de pouvoir jouer dans les tropiques cet hiver, il n’aura jamais été aussi simple de saisir les scores réalisés hors du pays.

« Essentiellement, vous n’avez qu’à changer l’icône du drapeau du Canada pour l’icône internationale désirée et épeler la partie la plus unique du nom du club/terrain, » affirme Taylor Stevenson, gestionnaire des services aux membres de Golf Canada.

Aussi, dit Loughry, l’International Golf Network (IGN) permet aux membres de Golf Canada de relier leur adhésion (relevé de handicap) canadienne à un club américain. Quel en est l’avantage ?

« Vous n’avez qu’à saisir votre score une fois et celui-ci est automatiquement comptabilisé dans l’autre dossier. Ce n’est pas seulement important maintenant pour nos nombreux membres qui voyagent et jouent au golf à l’extérieur du pays, ce le sera aussi d’autant plus lorsque le système universel de handicap sera instauré à travers le monde. »

Et maintenant, le monde

En 2020, le nouveau système universel de handicap sera lancé pour permettre aux handicaps d’être plus équitables et cohérents partout au monde. Le nouveau système promet plus de flexibilité et reflète les changements aux façons dont le golf est joué de manière globale.

Par exemple, ce sont les rondes compétitives et récréatives qui compteront désormais dans le calcul du handicap, le nombre de rondes requises pour obtenir un handicap sera réduit et, encore plus important, le résultat sera un facteur de handicap qui peut se transporter de parcours en parcours et de pays en pays.

Il y aura même une équation pour calculer l’impact que des conditions de terrain ou de météo anormales auront exercé sur le score saisi.

Pour en savoir plus quant au facteur de handicap, consultez la page www.golfcanada.ca/handicap

Articles connexes