Connexion
MENU

Summerlea vendu 11,5 millions pour demeurer un golf et le Mémorial aussi vendu

Par Mario Brisebois
Courtoisie du Club de golf Summerlea

Il n’y a pas à s’étonner que la chronique de golf en devienne une d’affaires avec la confirmation de la vente de non pas un mais deux clubs de golf.

Il s’agit de Summerlea, à Vaudreuil-Dorion, et Le Mémorial, à Shawinigan, sur lequel on élabore davantage dans un autre texte internet et infolettre selon la plate-forme sur laquelle vous nous suivez.

Une autre très bonne nouvelle est que les acquéreurs affirment leur volonté de maintenir la vocation golf aux deux endroits ce qui n’a pas été toujours le cas lors d’autres transactions avec l’immobilier ayant  souvent été le motif de la transaction.

À Summerlea, la transaction annoncée en juillet a été officialisée ces derniers jours avec le temps qu’il faut pour régler les détails.

Le coût, 11,5  millions de dollars, pour le site hôte de la LPGA en 1981 et 2002 (Omnium canadien) et du quatuor Fred Couples, Ernie Els, Nick Faldo et Nick Price (Skins Game) en 1996.

36 trous, un minimum de cinq ans et un investissement immédiat

Jean-Marie Bourassa est à la barre d’un quatuor des nouveaux proprios complété par son frère Marcel, Raymond Allard et Sylvain Ménard. Le principal porte-parole s’est montré très rassurant à propos de la suite.

Les 36 trous à Summerlea, un club de prestige à l’endroit actuel depuis 1963 et qui célébrera son centenaire en 2021 en ajoutant les débuts à Lachine, sont là  pour rester. Neuf trous sont dans la mire pour la construction, mais cela pas avant cinq ans.

Cela dit, l’endroit ne restera pas pour autant en situation de statu quo. Une relance est entreprise ou sur le point de l’être sur le site passé de 1200 à 450 menues.

Dans un premier temps, une somme de 1,5 million de dollars sera investie durant l’entre saison pour rafraîchir le pavillon et les installations.

La relance déjà entreprise 

«Mais le changement le plus majeur surviendra du côté de l’ambiance», de  dire M. Bourassa à John Meagher, du journal The Gazette.

Selon le président Rick Bougie, l’acquisition et le nouvel élan font le bonheur des membres qui deviennent ex-actionnaires. L’idée est de recruter de 75 à 100 membres en prévision du printemps 2019 et une trentaine se sont déjà enrôlés.

Les quatre propriétaires ont recruté Marco Jetté, longtemps associé au club voisin de Whitlock, à titre de nouveau directeur général afin de faire dorénavant équipe en compagnie Jim Vandette, populaire professionnel / directeur des opérations golf et le surintendant John Scott en n’oubliant surtout pas le pro émérite Duke Doucet, efficace dans son rôle d’ambassadeur.

Summerlea compte dans ses rangs le champion golfeur-architecte et membre du Panthéon canadien Graham Cooke de même que Céleste Dao et Christopher Vandette, le fils de Jim, qui sont les deux titulaires au pays chez les juniors ce qui représente un très rarissime honneur en histoire.

***

Annie Gilbert revient au bercail pour y acquérir le club Mémorial    

À compter de novembre prochain, le club Le Mémorial aura une propriétaire très familière aux affaires. La famille Buisson, de la Société Laurentides, confirme la vente du parcours, dans le secteur Shawinigan-Sud, au Groupe Angil Inc.

Voilà une heureuse nouvelle pour les membres puisque la famille ne comptait pas vraiment poursuivre en 2019 voulant repenser ses opérations.

La présidente Annie Gilbert est un ex-Shawiniganaise. Après vingt ans de succès dans les projets immobiliers sur la rive sud de Montréal, la dame revient au berceau y investir. Malgré la vacation de l’entreprise de Madame Gilbert, le Mémorial va rester un golf à l’instar de Summerlea comme vous pouvez lire dans un texte sur internet ou l’infolettre.

Signes rassurants pour les membres 

Annie Gilbert et son conjoint André Auclair, professionnel depuis 1989 et qui dirige son école de golf à Carignan, se font vite faits rassurants envers les membres. Des investissements y seront planifiés pour bonifier l’expérience.

«Je suis heureuse de contribuer à la relance du golf de la ville où j’ai grandi. Mon  équipe et moi sommes prêts à reprendre le flambeau de la famille Buisson», a commenté Madame Gilbert.

Les membres seront davantage fixés très bientôt. Madame Gilbert devait les rencontrer au tournoi de fermeture du 28. La famille Buisson remercie ses employés, les membres et les habitués du Mémorial au fil des ans.

Aucun chiffre au sujet de l’acquisition n’a été dévoilé et ne le sera probablement jamais, les deux entreprises étant privées. Le prix demandé était de 1,5 million pour le golf et les terrains avoisinants avant les négociations évidemment.

 

 

Articles connexes