Connexion
MENU

Au tour des nationaux des États-Unis pour Hugo Bernard

Par Mario Brisebois
(Golf Canada/Minas Panagiotakis)

C’est le mois des championnats nationaux chez les amateurs et après celui du Canada la semaine passée, Hugo Bernard entreprend celui des États-Unis dès lundi.

Une note : Aujourd’hui cadet de confiance de Graham DeLaet à la PGA, Julien Trudeau s’était qualifié pour le volet du championnat disputé au jeu par trou en 2002 lors de la précédente présentation sur le même parcours mythique d’Oakland Hills, en banlieue de Détroit.

Le Championnat canadien amateur au Toronto Golf Club et à Islington représentait un défi particulier pour Hugo Bernard, le titulaire national l’an dernier au club Royal Ottawa.

Dans l’histoire, ils ne sont que dix à avoir défendu avec succès leur titre. En passant, le championnat existe depuis… 1895.

Après avoir entrepris la compétition avec des cartes de 66 et 67 pour partager la tête du classement, Hugo a inscrit 71 et 72 en deuxième moitié pour prendre l’honorable 4e place à -4 et aussi à quatre coups du vainqueur Zach Bauchou, un Américain de la Virginie.

« Je considère ce résultat très bien de la part d’Hugo compte tenu que le championnat suivait l’Omnium canadien RBC autour duquel avait été centré sa préparation. Il va bien faire aux USA », de commenter son « conseiller » Daniel Langevin, de Winnipeg.

L’entraîneur des Carabins était à la barre de l’équipe du Québec, laquelle a dominé la compétition golf aux finales des Jeux du Canada.

JOEY SAVOIE EST AUSSI LÀ

Seizième au Championnat canadien amateur, sur un pied d’égalité en compagnie d’Étienne Papineau à +1 au cumulatif, Joey Savoie est aussi du championnat des USA, lequel fonctionne ainsi : deux jours de qualification au jeu par coups avant de progresser à la formule au trou pour les éliminatoires pour les 64 premiers, à compter de mercredi.

La fois précédente, il y a 15 ans à Oakland Hills, hôte de maints événements du grand chelem et de la Coupe Ruer, Ricky Barnes avait été le vainqueur.

* * *
Deux dernières informations à propos des Nationaux : Hugo n’y est pas revenu bredouille. En compagnie de Marc-Olivier Plasse et Étienne Papineau, il était d’Équipe Québec qui a enlevé la Coupe Willingdon, emblème du championnat des provinces.

Il faut ajouter que le Championnat canadien sénior masculin (50 ans et plus) suivra au club Kanawaki.

Articles connexes