Connexion
MENU

Anne-Catherine Tanguay maintenant nouvelle membre officielle de la LPGA

Par Mario Brisebois
(LPGA Tour)

Mission accomplie! Voilà ce qu’Anne-Catherine Tanguay peut maintenant clamer haut et fort étant devenue en fin de semaine à Daytona Beach, en Floride, nouvelle membre de la LPGA en prévision de 2018.

Les dix premières boursières de la l’année au circuit Symetra obtenaient leur promotion automatique en compagnie des meilleures au monde. La golfeuse de Québec, qui est porte-couleurs dÉquipe Canada, a terminé 8e avec ses recettes de 76 663$ quand même en 20 tournois sur 21 joués dans 14 états.

Anne-Catherine devient la quatrième Canadienne dans les «ligues majeures» en compagnie de Brooke Henderson, une ancienne coéquipière à Équipe Canada, Alena Sharp et Maude-Aimée LeBlanc du moins pour les premiers mois du calendrier.

La LPGA permettra à la Sherbrookoise native de Windsor de reprendre les tournois ratés l’été dernier en raison de son dos mal en point.

***

Une diplômée d’Oklahoma à la NCAA, Anne-Catherine était en position de force au sprint final, notamment grâce à sa victoire, sa première en carrière, au Kansas, en septembre ce qui a enlevé à la pression.

Voila une bonne affaire en raison des conditions de misère à Daytona Beach. Allongé à cinq à jours, le rendez-vous a néanmoins été tronqué de 72 à 54 trous en raison des frasques d’Irma qui laissé 6 1/2 pouces de pluie au début.

En vertu de ses cartes de 71-73-68 pour un cumulatif 212 (-4), elle a néanmoins pris une respectable 12e position. Elle a scellé avec brio en enregistrant des oiselets aux trois derniers trous.

Après avoir été joueuse de remplacement à la LPGA en 2016, où elle s’était plutôt bien défendue somme toute, Anne-Catherine, une fille avec une bonne tête, avait décidé de se consacrer uniquement sur les activités du Symetra, le pendant féminin du web. com.

À ne pas en douter, la décision a rapporté.

UN EXCELLENT, MAIS AUSSI LONG PARCOURS…

« Je ne le crois pas encore tout à fait étant à la fois heureuse et aussi tellement fatiguée », a répété souvent la golfeuse de 26 ans à la suite de son très long parcours entrepris en mars.

De plus, elle a été en action ces sept dernières semaines ce qui est surtaxant physiquement et aussi au plan des émotions avec la pression sans cesse grandissante de réussir afin d’éviter les qualifications de l’automne très risquées.

Elle est retournée à Fort Lauderdale après la cérémonie et viendra au Québec avant de repartir pour des vacances très justifiées.

Ses parents Lucie Bellemare et Yvan Tanguay ont effectué le voyage à Daytona Beach afin d’assister au couronnement.

BILAN 2017

Au cours de l’année, Anne-Catherine a scellé dans quatre autres compétitions 5e ou mieux avant la mi-mai.

Quoiqu’elle ne fasse de 5’4″, elle est explosive comme le montrent ses 216 oiselets la plaçant 4e dans la catégorie. Elle se situe aussi 3e avec 1,78 roulé pour les verts atteints en coups réguliers et 8e aussi pour sa moyenne de 71,1 par sortie.

Pour revenir aux gains, jamais dans l’année, elle n’a été exclue du groupe des dix premières. Elle a même coiffé le classement à la fin mai dans une très belle histoire sportive et de couple.

Son cadet Jean-Hubert Trahan est aussi son amoureux et celui-ci a fait la grande demande à Chicago à l’été.

Bravo deux fois donc… à tous les deux.

Articles connexes