Connexion
MENU

Brooke Henderson dans une classe à part

Lorsque viendra le temps de résumer la longue et très belle carrière qui attend Brooke Henderson, le club Beloeil occupera certes une place parmi ses endroits de prédilection puisque c’est beaucoup là que la gloire a commencé.

Un an après y avoir remporté la victoire chez les professionnelles à la série CN, la jeune phénomène de précocité y a enlevé cette fois à 15 ans seulement le championnat féminin du Canada dont on célébrait le centenaire la semaine dernière.

La surdouée de Smiths Falls, en Ontario, qui a fait son apprentissage dans les compétitions au Québec en compagnie de sa sœur aînée Brittany avant de retourner en Ontario parce que courtisée par son association provinciale, en a mis plein la vue et plus encore.

Accusant un retard d’un coup avant le parcours final derrière Anne-Catherine Tanguay, Brooke a scellé avec rien de moins qu’un électrisant 66 s’avérant bien sûr le plus bas pointage de la semaine.

Cette carte de cinq sous la normale pour l’adolescente vraiment d’exception a valu un cumulatif de moins neuf pour les quatre jours.

Meneuse par un coup après son 69 en avant-dernière ronde malgré un triple bogey, Anne-Catherine, qui comptait sa famille et notre grande championne Jocelyne Bourassa parmi ses supporters, a bouclé avec 73 pour un dossier de moins trois.

Représentante du club Royal Québec et de l’université d’Oklahoma, Tanguay a tout donné au neuf final.

Doublée par Brooke, elle n’avait autre choix que de multiplier les risques comme il se doit dans une pareille situation de non retour ce qui a provoqué trois bogeys consécutifs.

Que des éloges

Couronnée titulaire du Québec au début du mois, Anne-Catherine s’est montrée très courtoise comme toujours.

«Brooke est incroyable. On aurait dit qu’elle s’amusait sur le terrain aujourd’hui tellement tout lui semblait facile«, a-t-elle commenté.

«Elle est un véritable prodige», a-t-elle ajouté du même souffle.

Membre de l’équipe des étoiles de la NCAA cette année et la précédente ainsi que quart de finaliste au championnat américain «public links» à la fin juin, Anne-Catherine, âgée de 22 ans, termine deuxième une troisième fois aux Nationaux en ajoutant les rangs juniors.

Retenez bien le nom

Avec cet autre succès d’une très longue liste à venir à un si jeune âge, Brooke Henderson mérite une qualification au championnat US amateur et à l’Omnium canadien féminin CN en compagnie des plus grandes dans de la LPGA d’ici la fin de l’été.

Devinez maintenant qui s’avère la grande favorite maintenant pour remporter le titre canadien chez les juniors disputé à compter de mardi?

Associé jusqu’en mai dernier à Maude-Aimée LeBlanc au Circuit de LPGA, David Guertin agissait comme cadet de la jeune reine.

Articles connexes